Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Le piceatannol, un composé du vin rouge bloque la formation de graisse

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 1 semaine
Journal of Biological Chemistry

Selon cette étude de l'Université de Purdue, un composé du vin rouge, le piceatannol, présent également dans d'autres fruits, et présentant une structure similaire au resvératrol, est capable de bloquer les processus cellulaires qui permettent aux cellules adipeuses immatures de se développer. C’est donc une nouvelle voie, naturelle, ouverte, pour contrôler l'obésité. Ces résultats viennent d’être publiés dans l’édition d’avril du Journal of Biological Chemistry.

Le Dr Kee-Hong Kim (Visuel ci-contre), professeur adjoint de nutrition montre que le piceatannol bloque ainsi la capacité d'une cellule adipeuse immature à se développer. Sa structure similaire à celle du resvératrol, un composé déjà connu pour ses effets contre le cancer, les maladies cardiaques et les maladies neurodégénératives. Le piceatannol est, en fait, la conversion métabolique du resvératrol chez l'homme après la consommation.


"La forme piceatannol modifie le moment de l'expression des gènes, les fonctions des gènes et l'action de l'insuline durant l'adipogenèse, le processus par lequel les cellules graisseuses immatures deviennent matures », explique le Dr Kim. « Le piceatannol peut soit retarder, soit entraîner une inhibition complète de l'adipogenèse ».

L'adipogenèse, un processus de 10 jours : Les cellules adipeuses immatures, appelées préadipocytes, passent par plusieurs étapes, sur une durée d'une dizaine de jours, pour devenir des cellules graisseuses matures, les adipocytes. « Ces cellules précurseurs, même si elles n'ont pas encore accumulé de lipides, ont le potentiel de devenir des cellules adipeuses » Les chercheurs ont donc ciblé ici le processus de l'adipogenèse et tenté de retarder ou d'empêcher l'accumulation des cellules adipeuses pour parvenir, à terme, à limiter le gain de graisse corporelle.

Le piceatannol bloque spécifiquement les voies nécessaires aux préadipocytes pour devenir matures: Les chercheurs constatent sur culture cellulaire et sur souris modèles de l'obésité que le piceatannol se lie aux récepteurs de l'insuline des cellules graisseuses immatures dans la première phase de l'adipogenèse, bloquant la capacité de l'insuline à contrôler le cycle cellulaire et à activer des gènes qui régulent les étapes ultérieures de formation de cellules graisseuses.

Les chercheurs poursuivent donc leur recherche sur ce composé présent aussi dans les myrtilles, fruits de la passion et d'autres fruits. Leur objectif est de travailler à l'amélioration de la stabilité et de la solubilité du piceatannol de manière à pouvoir parvenir à des concentrations suffisantes pour stopper l'adipogenèse ou le gain de graisse corporelle.

Sources: Purdue University « Red wine, fruit compound could help block fat cell formation » et Journal of Biological Chemistry 2012 287: 11566-11578. “Piceatannol, Natural Polyphenolic Stilbene, Inhibits Adipogenesis via Modulation of Mitotic Clonal Expansion and Insulin Receptor-dependent Insulin Signaling in Early Phase of Differentiation” (Visuel Purdue Agricultural Communication photo/Tom Campbell)

Autres actualités sur Vin et santé

Autres actualités sur le même thème

Pages