Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Le Royaume-Uni se met au régime

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 3 semaines
Academy of Medical Royal Colleges

Plus de publicité de « junk food » après 21H, 20% de taxes en plus sur les sodas, au Royaume-Uni, la prévalence de l’obésité explose. Un surpoids qui coûte au pays environ 5 milliards de livres par an. Alors l’Academy of Medical Royal Colleges britannique propose, sous l’impulsion de milliers de médecins, 10 recommandations pour lutter contre l'obésité.

Le rapport dévoile les données de l'enquête 2009-11 Health Survey for England qui place le Royaume-Uni en tête des pays les « plus gros » d'Europe. Au U.K., durant ces 20 dernières années, le nombre d'adultes souffrant d'obésité morbide (IMC>40) a plus que doublé et dépasse le million de citoyens britanniques. L'UK serait le pays le plus gros de l'Europe, avec une prévalence de 25% de l'obésité chez l'adulte.


Un rapport représentatif de la mobilisation de la communauté médicale britannique et qui la fédère aussi pour lutter contre l'épidémie d'obésité. C'est en effet, la première fois, que les facultés de médecine se mobilisent ainsi sur une priorité de santé non maîtrisée par les stratégies actuelles. L'Académie aurait reçu des centaines de suggestions de milliers de médecins britanniques dont émanent ces nouvelles recommandations.

10 recommandations clés ont ainsi été retenues, dont,

· L'interdiction de la publicité sur la « junk food » après 21H,

· la réduction des fast food à proximité des écoles, collèges et autres lieux fréquentés par les jeunes, le taux de prévalence dépassant les 20% chez les 10-11 ans-.

· cet essai d'un an de taxe de 20% sur les boissons sucrées qui pourrait rapporter jusqu'à 1 milliard de livres par an,

· la mise en œuvre de programmes d'éducation et de formation pour les professionnels de la santé pour mieux orienter et prendre en charge les patients en surpoids ou obèses.

· La mise en place de services spécialisés dans la gestion du poids avec un investissement de 100 millions de livres durant les 3 prochaines années.

· La révision des normes nutritionnelles dans les hôpitaux

· La révision des normes nutritionnelles dans les écoles

· Le développement du soutien en nutrition, aux nouveaux parents

· La révision de l'étiquetage des aliments y compris dans les restaurants et en particulier dans les établissements de restauration rapide.

· L'incitation aux déplacements actifs et le développement des espaces verts

Bref, les médecins britanniques ont pris le taureau par les cornes et veulent plus que la stratégie de santé publique actuelle. Des suggestions sérieusement envisagées par le gouvernement britannique qui voit d'un bon œil la mobilisation des médecins face à ce fardeau financier grandissant.

Source: Academy of Medical Royal Colleges online February 2013 Measuring Up - The Medical Profession's Prescription for the Nation's Obesity Crisis (Visuel Fotolia)

Lire aussi:

OBÉSITÉ: Les boissons sucrées renforcent la prédisposition génétique au surpoids

TAXE SODA: Les boissons Light ou Zéro ne sont pas épargnées -

Accéder à notre dossier Obésité de l'enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages