Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO et LONGÉVITÉ: Une personnalité positive, gage de longue vie

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 3 semaines
Aging

Quels sont les facteurs qui permettent d'atteindre l'âge centenaire et au-delà ? Si jusque-là, la recherche s'est concentrée sur les variations génétiques qui apportent des bénéfices physiologiques spécifiques, comme, par exemple, des niveaux élevés de « bon » cholestérol, ces chercheurs de l'Albert Einstein College of Medicine démontrent, avec cette étude publiée dans l’édition du 21 mai de la revue Aging, que certains traits de personnalité comme l’optimisme, le bonheur de vivre, la faculté de rire et de profiter de la vie, tout comme le fait de rester actif, ont aussi toute leur importance dans la longévité, et tout autant que les gènes. L’adage, être centenaire, c'est « dans les gènes » n’est donc pas forcément exact, mais pas forcément faux non plus puisque bon nombre de ces traits de personnalité ont, aussi, leur base génétique.

Cette étude sur la longévité a porté sur les données du « Einstein's Longevity Genes Project » soit sur plus de 500 personnes juives ashkénazes âgées de 95 ans et plus et sur 700 de leurs enfants. Ce groupe de population a été choisi pour son caractère génétiquement homogène ce qui a facilité, pour les chercheurs, le repérage des différences génétiques. Des études précédentes suggèrent que la personnalité découle de mécanismes génétiques sous-jacents qui peuvent d'ailleurs et par ailleurs affecter la santé. L'étude qui a pris en compte 243 des centenaires participants, âgés en moyenne de 97,6 ans et à 75% de sexe féminin, visait à identifier les caractéristiques génétiques de la personnalité sur la base d'une échelle de personnalité, développée par les chercheurs, la « Personality Outlook Profile Scale, or POPS ». Des centenaires « sympas » : «Quand j'ai commencé à travailler avec des personnes centenaires, je pensais que nous allions trouver qu'elles survivaient si longtemps parce qu'elles étaient égoïstes ou « méchantes» », raconte le Dr Nir Barzilai, directeur de l'Institut Einstein sur le vieillissement et auteur principal de l'étude. Mais lorsque les chercheurs évaluent les traits de personnalité de ces personnes centenaires, ils découvrent des qualités humaines qui reflètent clairement une attitude de vie positive. En effet, la plupart des centenaires se révèlent être des personnes socialisantes, optimistes, faciles à vivre et qui aiment… rire. Elles expriment facilement leurs émotions. Enfin, ces personnes centenaires présentent un risque très diminué de personnalité névrotique et une tendance à se montrer plus consciencieuses en comparaison avec un échantillon représentatif de la population générale. Par ailleurs, des données indiquent que la personnalité peut changer entre les âges de 70 et 100 ans, de sorte que les chercheurs ignorent si ces traits de personnalité ont perduré durant la vie mais, quoiqu'il en soit, ils confirment l'importance de la personnalité dans une longévité exceptionnelle et une bonne santé.

Autres actualités sur le même thème