Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉTINITE pigmentaire: Des patients aveugles lisent par stimulation directe de la rétine

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 4 jours
Frontiers in Neuroprosthetics

Cet implant permet de projeter directement des motifs en braille directement dans la rétine du patient aveugle, lui permettant de lire rapidement et avec précision des mots (de 4 lettres). Le dispositif, nommé Argus II, déjà implanté chez plus de 50 patients, leur a ouvert la vision des couleurs, du mouvement et des objets. Présenté dans l’édition du 22 novembre de la revue Frontiers in Neuroprosthetics, ce dispositif innovant va pouvoir offrir, à terme, particulièrement aux patients atteints de rétinite pigmentaire, une méthode alternative de lecture.

Le dispositif, développé par la société Second Sight, utilise une petite caméra montée sur une paire de lunettes, un processeur portable pour traduire le signal de la caméra en stimulation électrique et une micropuce avec des électrodes implantées directement sur la rétine.


Il s'agit ici d'un essai clinique avec un patient en simple aveugle, pour lequel les chercheurs ont contourné la caméra qui est l'entrée habituelle de l'implant et décidé de stimuler directement la rétine. Au lieu de sentir le braille du bout de ses doigts, le patient peut voir les modèles et lire des lettres en moins d'une seconde avec une précision de 89%, explique le chercheur Thomas Lauritzen, auteur principal de l'article.

L'implant utilise une grille de 60 électrodes attachée à la rétine pour stimuler directement les cellules nerveuses. Les chercheurs ont stimulé 6 points de la grille pour projeter les lettres en braille puis effectué une série de tests avec des lettres et des mots allant jusqu'à 4 lettres. Le patient met une demi-seconde pour lire chaque lettre et atteint une précision de 80% pour les mots courts.

Selon Silvestro Micera du Centre de neuroprothèses de l'EPFL (Suisse) c'est la preuve de concept de la faisabilité de neuroprothèses capables d'apporter de nouvelles solutions de vision. Conçu principalement pour les personnes souffrant de rétinite pigmentaire l'implant Argus II peut rétablir une capacité de lecture (limitée) par exemple en liaison avec un appareil photo. C'est cette capacité d'exécuter un logiciel de traitement d'image avant d'envoyer le signal via l'implant vers le cerveau qui fait ici l'innovation.

Source: Frontiers in Neuroprosthetics doi: 10.3389/fnins.2012.00168 22 November 2012 Reading visual braille with a retinal prosthesis (Visuels @ Second Sight)

Lire aussi: CÉCITÉ: Un photocommutateur chimique pour retrouver la lumière

CÉCITÉ: L'espoir des prothèses rétiniennes photovoltaïques -

Autres actualités sur le même thème