Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE: Lucentis plus efficace que le laser

Actualité publiée il y a 6 années 3 semaines 2 jours
JAMA

Une supériorité du ranibizumab (Lucentis®) par rapport à la thérapie standard par laser, pour le traitement de la rétinopathie diabétique proliférante, c’est la démonstration de cet essai fiancé par les National Institutes of Health publié dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Une option majeure bien que coûteuse dans la thérapie de cette complication majeure et fréquente des diabètes de type 1 et 2.

40% des diabétiques (de type 1 comme de type 2) sont porteurs d'une rétinopathie, ce qui représente plus d'un million de patients en France. 20% des diabétiques de type 2 vont connaître une rétinopathie proliférante, c'est-à-dire avec prolifération de néovaisseaux en réaction à l'obstruction des vaisseaux de la rétine. Ces nouveaux vaisseaux entraînent des saignements dans le centre de l'œil, ce qui appelle souvent une intervention chirurgicale, des cicatrices et le décollement de la rétine.


Lucentis ® (ranibizumab) est un inhibiteur du VEGF-A (ou facteur de croissance de l'endothélium vasculaire humain de type A). Le médicament est indiqué chez l'adulte dans le traitement de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), mais aussi de la baisse visuelle due à l'œdème maculaire diabétique et d'autres indications associées à occlusion de branche veineuse rétinienne ou de néovascularisation de la choroïde, une des couches de la paroi du globe oculaire. Lucentis® confirme avec cet essai clinique financé par les NIH son efficacité dans le traitement de la rétinopathie diabétique proliférante. A noter, Lucentis® reste un médicament très coûteux, pour la France, le 4è le plus coûteux pour l'Assurance Maladie.

Cet essai clinique constate que le ranibizumab est très efficace dans le traitement de la rétinopathie diabétique proliférante. Les chercheurs ont comparé les effets de Lucentis avec le traitement standard au laser chez 305 participants (394 yeux) atteints de rétinopathie diabétique proliférante venant de 55 services américains. En effet, si la thérapie laser préserve efficacement la vision centrale, elle peut entraîner une détérioration de la vision nocturne ou latérale, c'est pourquoi les chercheurs voulaient tester d'autres traitements. Les participants ont donc été répartis, soit pour recevoir Lucentis -0,5 mg / 0,05 ml administrés par injections dans l'œil une fois par mois pendant 3 mois consécutifs, puis jusqu'à guérison ou stabilisation), soit pour être traités au laser.

6% des participants traités par Lucentis ont également été traités au laser, pour décollement de la rétine ou saignements.

· A 2 ans, la vision des participants du groupe Lucentis s'est améliorée d'environ « une demi-ligne » sur le test de vision, vs aucun changement dans le groupe laser.

· Avec Lucentis, la vision latérale n'est que très légèrement détériorée vs une perte importante avec le laser.

· Le taux de vitrectomie est également plus faible dans le groupe Lucentis.

· Enfin, le d'événements indésirables systémiques graves est similaire entre les 2 groupes.

Les chercheurs concluent que Lucentis peut être considéré comme une option de traitement viable pour les personnes atteintes de rétinopathie diabétique proliférante. L'étude suggère même que Lucentis pourrait contribuer à prévenir l'œdème maculaire diabétique.

N.B. Conflict of Interest Disclosures

Autres actualités sur le même thème