Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: 30 euros de chocolat noir par personne et par an, pour prévenir le risque

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 3 semaines
British Medical Journal

Cette nouvelle étude australienne, publiée dans l’édition du 31 mai du British Medical Journal vient renforcer les bénéfices cardiovasculaires du chocolat noir. Consommé quotidiennement, ses flavonoïdes peuvent permettre de réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux (AVC), ici chez plus de 2.000 patients atteints de syndrome métabolique, donc justement à risque élevé de maladie cardiaque et de diabète.

Les maladies cardiovasculaires sont à l'origine de 29% des décès dans le monde, soit plus de 17,5 millions chaque année. Les auteurs rappellent que le syndrome métabolique, un ensemble de facteurs de risque de développer un diabète et la maladie cardiovasculaire, est de plus en plus répandu en raison de la hausse des taux d'obésité et de diabète et du vieillissement de la population. Dans ce contexte, toute modification de mode de vie, en particulier sur le régime alimentaire est « bonne à prendre » si elle peut contribuer à la prévention des comorbidités du syndrome métabolique. Ainsi, la consommation de légumes, de fruits et de grains entiers et la diminution des apports en graisses saturées et en sucres raffinés sont déjà bien connues. Quant au chocolat noir, un aliment riche en polyphénols et, en particulier, en flavonoïdes anti-hypertenseurs, il présente aussi, comme l'ont déjà suggéré plusieurs études, des effets anti-inflammatoires, anti-thrombotiques, et métaboliques qui contribuent, entre autres bénéfices, à une meilleure santé cardiaque.


Le mécanisme suggéré pour ces effets bénéfiques est lié à l'impact flavonoïdes sur la production d'oxyde nitrique endothélial, entraînant la dilatation des vaisseaux sanguins et donc l'abaissement de la pression sanguine. Ainsi, une alimentation riche en produits du cacao réduira de façon significative la pression artérielle chez les patients hypertendus. La consommation de chocolat noir entraîne également une réduction du niveau de lipides et du cholestérol.

Pour une consommation quotidienne de chocolat noir : Ici, l'équipe de chercheurs de la Monash University, du Heart and Diabetes Institute (Melbourne) et de l'Université de Melbourne ont utilisé un modèle mathématique (modèle de Markov) pour prédire les effets sur la santé à long terme et la rentabilité de la consommation quotidienne de chocolat auprès de 2.013 patients, atteints de syndrome métabolique et donc à risque élevé de maladie cardiaque, mais sans antécédents. Les chercheurs constatent que la consommation quotidienne de chocolat noir peut éviter 70 événements cardio-vasculaires non mortels et 15 événements cardio-vasculaires mortels pour 10.000 consommateurs et sur une période de 10 ans. Et lorsque les chercheurs acceptent un intervalle de confiance un peu plus large, ce gain d'événements cardiovasculaires se situe toujours entre 10 et 55 événements cardiovasculaires/10.000 patients et sur 10 ans. Ces effets ont été calculés pour le chocolat noir, lorsqu'il contient 60 à 70% de cacao. Mais les auteurs suggèrent, qu'en cas d'absence de syndrome métabolique, d'autres types de chocolat pourraient aussi bien faire l'affaire.

L'étude va jusqu'à suggérer la rentabilité financière d'une consommation de chocolat à hauteur de 30 € par personne et par an pour prévenir les événements cardiovasculaires, et le lancement de stratégies de prévention à base de chocolat par l'intermédiaire de campagnes de publicité, d'éducation voire même la mise en place de subventions pour inciter à sa consommation !

Bref, la consommation de chocolat noir est bénéfique dans la prévention des événements cardiovasculaires dans cette population présentant un syndrome métabolique et pourrait, très sérieusement, être une stratégie efficace de prévention cardiovasculaire.

Source: BMJ, 2012; 344 (may30 3): e3657 DOI: 10.1136/bmj.e3657 The effectiveness and cost effectiveness of dark chocolate consumption as prevention therapy in people at high risk of cardiovascular disease: best case scenario analysis using a Markov model.

Lire aussi: Insuffisance CARDIAQUE: Le chocolat redonne de l'énergie au muscle cardiaque

AVC: Juste 2 barres de CHOCOLAT par semaine pour l'éviter?

Sur Chocolat et Santé

Autres actualités sur le même thème