Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ VASCULAIRE: Un jus de pamplemousse par jour protège les artères

Actualité publiée il y a 4 années 4 mois 1 semaine
American Journal of Clinical Nutrition

Cette étude française, menée par des chercheurs de l’Inserm et de l’INRA, apporte aux femmes ménopausées, un “truc” supplémentaire et naturel pouvant contribuer à protéger leurs artères: une consommation régulière de jus de pamplemousse. Les conclusions, présentées dans l’American Journal of Clinical Nutrition viennent ajouter aux bénéfices des antioxydants présents dans certains fruits, dont les agrumes.

La consommation d'agrumes est associée à certains bénéfices métaboliques avec une réserve, récente, pour le pamplemousse en ce qui concerne le risque de mélanome. Il existe peu de données cliniques sur les effets des agrumes sur la fonction vasculaire, si ce n'est avec une réduction du risque d'AVC. Certains flavonoïdes des agrumes contribuent en effet à réduire ce risque chez les femmes, selon une étude publiée dans la revue Stroke. Ces flavonoïdes, présents dans certains fruits et légumes et plus particulièrement dans les oranges et les pamplemousses pourraient réduire ce risque de 19%.


Cette étude examine le rôle des flavanones des agrumes, et en particulier les effets à long terme induits par le jus de pamplemousse sur la fonction vasculaire de 48 femmes âgées de 50 à 65 ans, ménopausées depuis 3 à 10 ans, en bonne santé. Les participantes qui présentent un IMC compris entre 19-30 et un tour de taille> 88 cm ont été réparties soit pour consommer, durant 6 mois, 340 ml de jus de pamplemousse par jour, représentant un apport de 210 mg de flavanones (naringénine) soit une boisson témoin sans flavanones. Leur pression artérielle, la rigidité artérielle et la fonction endothéliale des participantes, ainsi que les niveaux de glycémie, cholestérol et de marqueurs de l'inflammation, ont été évalués au début puis à la fin de l'étude.

Le jus de pamplemousse protège les artères à la ménopause : L'étude montre que les consommatrices de jus de pamplemousse présentent une moindre rigidité aortique centrale. En revanche, les autres critères ne sont pas affectés. Les chercheurs suggèrent ainsi que les flavanones du pamplemousse ont un effet bénéfique, à long terme, sur les artères des femmes ménopausées.

Source: American Journal of Clinical Nutrition 2015, doi: 10.3945/​ajcn.114.104646 Flavanones protect from arterial stiffness in postmenopausal women consuming grapefruit juice for 6 mo: a randomized, controlled, crossover trial

est partenaire de cet article.

Lire aussi: AVC : Les agrumes réduisent de 20% le risque des femmes

MÉLANOME: Gare au psoralène du pamplemousse et du jus d'orange!

OBÉSITÉ: Le jus de pamplemousse, un antidiabétique naturel? -

Autres actualités sur le même thème