Vous recherchez une actualité
Actualités

STATINES: Pourraient-elles aussi prévenir la démence?

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 1 semaine
International Journal of Cardiology

Sclérose en plaques, dysfonction érectile, vieillissement, les études se succèdent qui suggèrent de nouveaux bénéfices avec les statines. Ici, ces chercheurs taïwanais posent une nouvelle question : les statines pourraient-elles protéger contre la démence ? Sont-elles aussi bénéfiques pour le cerveau que pour le cœur ? Leurs conclusions, publiées dans l’International Journal of Cardiology sont plutôt favorables.


Cette large étude menée par des chercheurs de l'Université nationale Yang Ming, Taipei et d'autres instituts de Taiwan, a suivi, durant 5 ans, 33.000 personnes âgées de plus de 60 ans, dont 16.699 utilisateurs de statines appariés par âge et sexe à un témoin, non utilisateur. Les chercheurs ont également pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont l'âge, certaines variables sociodémographiques et différentes conditions médicales chroniques comme l'hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les antécédents d'AVC, le diabète et les maladies hépatiques et rénales.

L'analyse identifie une association entre l'utilisation de ces médicaments anti-cholestérol et un risque de démence réduit.

· Sur une période moyenne de traitement de 5 ans, l'utilisation des statines s'avère associée à une réduction du risque de démence de 22% (HR : 0,78), une réduction plus élevée (24%) chez les femmes que chez les hommes (14%).

· Cette association apparaît plus forte avec des statines à forte dose et lorsque leur utilisation est supérieure à 3 ans.

· la seule association significative est identifiée entre l'utilisation des statines et tout type de démence, à l'exclusion de la démence vasculaire.

· Aucune association significative n'a été démontrée entre l'utilisation des statines et la maladie d'Alzheimer en particulier, ou l'utilisation des statines et la démence vasculaire en particulier.

Selon les auteurs, l'utilisation des statines a été associée à un risque significativement réduit de démence chez les personnes âgées. L'étude démontre néanmoins une association et non une relation de cause à effet, et le processus sous-jacent qui permettrait d'expliquer cet effet n'est pas connu. Mais, alors qu'il n'existe aucun traitement pour prévenir la démence, la piste mérite d'être creusée.

Source: International Journal of Cardiology March 31 2014 doi:10.1016/j.ijcard.2014.03.018

Statin use and incident dementia: A nationwide cohort study of Taiwan

Pour en savoir plus sur les Statines

Autres actualités sur le même thème