Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS: Pourquoi il faut savoir couper avec les mails du bureau

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 4 jours
Association for Computing Machinery's Computer-Human Interaction Conference

Ces conclusions de l’université de Californie Irvine ne sont pas opposées à une bonne productivité, au contraire. Elles recommandent de savoir couper, pendant les jours de repos avec ses mails professionnels. Cette période hors mails serait propice à la réduction du stress et pourrait stimuler l’efficacité professionnelle, une fois de retour sur le lieu de travail. Des conclusions présentées le 7 mai, à la Conférence « Computing Machinery » à Austin (Texas).

Être coupé de ses mails de travail permet aux employés de se concentrer beaucoup mieux, une fois à leur poste, selon cette étude menée par des chercheurs de l'armée américaine. Pourquoi l'implication de l'armée américaine dans cette étude ? L'armée se penche sur l'utilisation des smartphones et des applications telles que la messagerie électronique pour les soldats sur les champs de bataille, explique, David Accetta, porte-parole pour la recherche de l'armée américaine…


Dans cette étude, des employés, utilisateurs d'ordinateurs de bureau ont été équipés de moniteurs de fréquence cardiaque alors qu'un logiciel mesurait le nombre de passages de ces utilisateurs d'une fenêtre à une autre de leur ordi. Les utilisateurs qui consultent leurs boîtes de mails changent 2 fois plus souvent de fenêtre et se mettent dans un état constant d' «alerte maximale », traduite par des rythmes cardiaques constamment élevés. Ainsi, les utilisateurs qui consultent leurs mails vont commuter de fenêtre 37 fois par heure. Les utilisateurs privés de mails, 18 fois par heure. Privés de mails durant 5 jours, ces utilisateurs retrouvent des fréquences cardiaques plus normales et normalement variables.

Moins de mails, moins de stress : « Nous constatons que lorsque vous supprimez les e-mail de la vie des collaborateurs, deviennent plus multitâches et éprouvent moins de stress», explique Gloria Mark, professeur d'informatique à l'UCI et co-auteur de l'étude. Les participants « privés » de mails déclarent, en effet, se sentir mieux en mesure de reprendre leur travail, avec moins de stress et de perte de temps liée aux interruptions de consultation des e-mails.

Le concept de « vacance d'e-mails » : Des résultats utiles autant pour la santé au travail que pour stimuler la productivité. Des données qui suggèrent un contrôle sur le temps de connexion des employés, des messages d'alerte ou de prévention (par mail ?) et le concept de « vacance d'e-mails ». Se lever et marcher vers le bureau d'un collaborateur est bon pour la santé, aussi, alors que ces taux d'« alerte maximale » cardiaque sont significatifs de niveaux plus élevés de cortisol, une hormone liée au stress, le stress au travail étant lui-même lié à toute une série de problèmes de santé.

Source: Association for Computing Machinery's Computer-Human Interaction Conference via UCI “Email 'vacations' decrease stress, increase concentration, researchers say” (Visuel: Auteurs en situation, Informatics professor Gloria Mark, right, and scientist Stephen Voida)

Lire aussi: La DÉPENDANCE à l'Internet modifie la structure du cerveau

Autres actualités sur le même thème