Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAC, ALCOOL, les ados européens 2 fois plus addicts que les jeunes américains

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 2 semaines
ESPAD

Cette analyse de l’Université du Michigan des dernières données de l’enquête européenne ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs) vs de nouvelles données américaines (Monitoring the Future) nous dépeint des adolescents européens deux fois plus enclins à céder à l’appel de l'alcool et des cigarettes que leurs homologues américains. Dans la moyenne européenne pour le tabagisme et la consommation d’alcool, la France « bat le record » pour l’usage du cannabis, consommé par 24% des adolescents français à comparer avec 7% pour les adolescents européens.

C'est une nouvelle analyse des résultats issus de cette 5è vague de données européennes, depuis le lancement d'ESPAD en 1995 avec alors 26 pays participants. L'analyse porte sur un échantillon représentatif de 15 pays et plus de 2.400 étudiants âgés de 15-16 ans interrogés. L'étude a été menée par le sociologue suédois Bjorn Hibbell, expert dans le domaine de la toxicomanie et, pour la partie américaine par le psychologue Lloyd Johnston, de l'Université du Michigan, qui a travaillé sur la base d'un échantillon de 15.400 élèves de 126 écoles secondaires. Les dernières interviews se sont achevées au printemps dernier. · Alcool : Les différences entre comportements des adolescents en Europe et aux Etats-Unis sont colossales : Alors que 27% des étudiants américains ont consommé de l'alcool au cours du dernier mois, le taux moyen dans les 36 pays européens atteint 57%, soit plus du double du taux américain. Seule l'Islande reste sous la barre des 17%. · Tabac : Alors que la proportion d'étudiants américains qui fument des cigarettes (dans le dernier mois) est de 12%, le taux moyen des pays européens atteint 28% soit encore plus du double du taux américain. L'Islande fait encore figure de bon élève avec un taux de prévalence du tabagisme, chez ses ados, de moins de 10%.


Les taux de tabagisme et de consommation d'alcool n'ont cessé de décliner depuis ces 4 dernières décennies, précisent les auteurs. Mais au-delà de cette tendance positive, les taux ont toujours été inférieurs aux Etats-Unis en comparaison de l'Europe.

L'analyse de l'usage de drogues illicites, une tout autre affaire : « Les étudiants américains ont tendance à avoir les taux les plus élevés d'usage de drogues de tous les pays ». Avec un taux d'usage (durant le dernier mois) de 18%, les États-Unis arrivent au troisième rang sur les 37 pays de l'analyse. La proportion des étudiants américains consommant du cannabis vient juste après celle des étudiants français ou monégasques, avec des taux d'usage respectifs de 24 et 21%. La moyenne pour l'ensemble des pays européens s'élève à 7%, soit moins de la moitié du taux américain et moins du tiers du taux français.

Pour les drogues illicites autres que le cannabis, en revanche, les Etats-Unis viennent en tête, (16% vs 6% en Europe) et occupent le premier rang pour la consommation d'ecstasy (7% vs 3% en Europe), malgré une forte baisse de la consommation d'ecstasy au cours de la dernière décennie. Idem pour les amphétamines (9% vs 3% en Europe). En revanche, Europe et Etats-Unis ont des taux de prévalence d'usage similaires pour les substances à inhaler (10%), la cocaïne (3%), le crack (2%), l'héroïne (1%) et les stéroïdes anabolisants (1%). En bref, la France « se distingue » sur le cannabis, l'Europe sur le tabac et l'alcool et les Etats-Unis, sur les autres drogues.

Sources:

ESPAD Report (released May 31, 2012).

Monitoring the Future

Lire aussi: ADOS et DROGUES: 11 ans, première cigarette, 13 ans premier joint

TABAC, ALCOOL et DROGUES: A 11 ans, l'expérimentation, à 15 ans l'addiction?


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages