Vous recherchez une actualité
Actualités

TRICLOSAN: Le risque d'allergie chez l'Enfant

Actualité publiée il y a 7 années 2 jours 7 heures
American Journal Respiratory Critical Care Medicine

Trop d'hygiène pourrait rendre allergique? Une augmentation du risque d’allergie, c’est le nouvel effet identifié, avec l’exposition à l’antibactérien Triclosan, par cette étude de l’Institut norvégien de santé publique, publiée dans l’American Journal Respiratory Critical Care Medicine. Ces résultats viennent renforcer la préoccupation pour la santé humaine et l'environnement, concernant ce produit, dont les effets sur la fonction musculaire et cardiaque ont déjà été mis en évidence.

Les auteurs citent une précédente étude, menée à partir des données de la cohorte NHANES qui avait déjà associé le triclosan, ce produit chimique antibactérien couramment utilisé dans les savons, dentifrices et autres produits d'hygiène, à un risque accru de développement de l'allergie chez les enfants. Ici, l'Institut norvégien a ravaillé à partir des données de la cohorte Childhood Asthma et aboutit à une association similaire entre la présence d'allergies et des niveaux de triclosan élevés, mesurés dans l'urine des enfants.


L'analyse constate que les niveaux de triclosan mesurés dans l'urine sont associés à des taux élevés d'immunoglobuline E (IgE) et au développement de la rhinite chronique dans 10 ans. Sur 623 échantillons d'urine prélevés, environ 50% des enfants norvégiens présentent des niveaux détectables de triclosan (vs 80% des enfants américains) correspondant à un niveau d'exposition comparable entre les enfants.

Le triclosan modifie la flore bactérienne -ce qui est son objet- sur la peau, dans la bouche et dans les intestins. Une modification de la flore, avec la suppression de «bonnes» bactéries peut entraîner un risque accru d'allergies. Il n'est donc pas surprenant que l'utilisation régulière du triclosan soit associée à une incidence accrue d'allergies. Une étude précédente publiée fin 2010 dans la revue Environmental Health Perspectives concluait dans ce sens, que l'exposition à des niveaux élevés de triclosan pouvait influencer de manière négative le système immunitaire.

Pendant de nombreuses années, les autorités sanitaires de la Norvège ont appelé à une réduction de l'utilisation des produits antibactériens pour empêcher le développement de bactéries résistantes. Une précédente étude menée en 2001 en Norvège montrait que 85% de l'exposition au triclosan provenaient de produits d'hygiène, dont à 75% des dentifrices. Depuis cette étude, le triclosan a été retiré d'un grand nombre de produits, cependant cette étude montre que le risque d'exposition au triclosan via les produits d'hygiène perdure encore chez un enfant sur 2.

Source: Am. J. Respir. Crit. Care Med et Allergy 2012 DOI: 10.1111/all.12058 Triclosan exposure and allergic sensitization in Norwegian children (Visuel© şaban uluca - Fotolia.com)

Lire aussi: TRICLOSAN: Des produits d'hygiène qui s'attaquent aux muscles

TRICLOSAN : Trop d'hygiène pourrait vous rendre malade ? -

Autres actualités sur le même thème