Vous recherchez une actualité
Actualités

Troubles du COMPORTEMENT ALIMENTAIRE: Le baclofène n'est pas un coupe-faim!

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 2 semaines
ANSM

Alertée par des rapports d’utilisation hors AMM du baclofène (Liorésal 10 mg et Baclofène Zentiva 10 mg) dans les troubles du comportement alimentaire ou dans le cadre de régimes alimentaires amaigrissants, l’Agence de sécurité du Médicament (ANSM) informe sur les risques d’une telle utilisation et d’effets indésirables potentiellement graves associés.

Le baclofène est un relaxant musculaire d'action centrale qui dispose, depuis 1975, d'une AMM dans le traitement des contractures spastiques de la sclérose en plaques, des contractures spastiques des affections médullaires (d'origine infectieuse, dégénérative, traumatique et néoplasique) et des contractures spastiques d'origine cérébrale. Depuis mars 2014, le médicament dispose également d'une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) dans le traitement de l'alcoolo-dépendance. Le médicament a ainsi fait l'objet de la première RTU délivrée pour raison de santé publique. Son utilisation hors AMM était alors déjà largement répandue.


De nouvelles utilisations hors AMM du baclofène, dans les troubles du comportement alimentaire et dans la prise en charge de régimes amaigrissants, incitent aujourd'hui l'ANSM à déconseiller son utilisation dans ces situations, en l'absence de démonstration d'un bénéfice et en raison du risque de survenue d'effets indésirables potentiellement graves.

Les effets indésirables possibles, déjà rapportés dans le traitement de la dépendance à l'alcool sont notamment :

· des troubles neuropsychiatriques,

· fracture, chute, accident de la voie publique

· d'autres troubles, gastro-intestinaux, cutanés et musculo-squelettiques et, justement, métaboliques (dont l'effet sur le poids)…

Cet avertissement de l'ASM intervient alors que l'arrivée prochaine en Europe d'un nouveau médicament de perte de poids, Mysimba/Contrave pose la question, pour certains experts, de la sécurité des patients.

Autres actualités sur le même thème