Vous recherchez une actualité
Actualités

VIEILLISSEMENT: Le régime MIND rajeunit de 7 ans l'âge cérébral

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 18 heures
Alzheimer's & Dementia

Développé par une équipe de la Rush University sur la base de données d’études précédentes portant sur l’association entre alimentation et santé cognitive, le régime « MIND » confirme, avec cette nouvelle étude, ses effets bénéfiques contre le déclin cognitif. 7,5 années d’âge cérébral, c’est ce que le régime MIND pourrait faire gagner aux personnes d’âge mûr. Une nouvelle preuve aussi de l’importance d’une alimentation équilibrée au cours du vieillissement.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

MIND c'est le nom d'un régime, un acronyme (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay) qui fait la synthèse entre le régime méditerranéen et le régime DASH, conçu au départ pour réduire le risque d'hypertension artérielle (HTA). Ce régime a été conçu pour apporter une protection contre la démence en particulier en luttant contre l'excès d'acides gras, un facteur et indicateur de risque de démence. 15 composants alimentaires définissent MIND, dont 10 aliments ou groupes d'aliments déjà connus pour leurs bénéfices pour la santé du cerveau (légumes verts, autres légumes, noix, baies, haricots, grains entiers, poisson, volaille, huile d'olive et vin) qui exclut aussi 5 groupes « malsains » (viandes rouges, beurre et la margarine, fromage, pâtisseries et sucreries, aliments frits et fast food).


Le régime MIND peut ralentir le déclin cognitif chez les adultes d'âge mûr, et en dehors de tout risque de développer la maladie d'Alzheimer confirme cette étude, qui a suivi 960 personnes âgées de 81 ans en moyenne et exemptes de démence. Son analyse montre en effet un gain de 7,5 années d'âge cérébral chez les participants ayant suivi le régime MIND.

Tout le monde connaît une baisse cognitive avec le vieillissement et la maladie d'Alzheimer est désormais la 6è cause de décès dans les pays riches. Alors qu'il n'existe pas de traitement définitif contre les démences, la prévention du déclin cognitif par la nutrition –ou d'autres facteurs modifiables de mode de vie- est aujourd'hui la piste la plus prometteuse. « Retarder l'apparition de la démence de 5 ans peut réduire son coût et sa prévalence de près de moitié », estime l'auteur principal, Martha Clare Morris dont l'équipe est à l'origine du régime.

Source: Alzheimer's &Dementia: The Journal of the Alzheimer's Association June 15, 2015 DOI: 10.1016/j.jalz.2015.04.011 MIND diet slows cognitive decline with aging

Lire aussi : ALZHEIMER: Le régime MIND pour garder l'esprit vif

Autres actualités sur le même thème