Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION du PETIT ENFANT: Des pratiques obésogènes chez de nombreux parents

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 5 jours
Pediatrics

Des pratiques des parents peu favorables en matière d'alimentation du nourrisson, voire obésogènes, sont mises en avant par cette étude de l’Université de Caroline du Nord. Les conclusions, obtenues sur un large échantillon d'enfants et publiées dans l’édition d’avril de la revue Pediatrics, incitent à débuter les actions de prévention de l'obésité bien plus tôt encore. Et si l’étude est menée aux Etats-Unis, elle a le mérite de révéler des comportements à éviter pour l'alimentation du petit enfant.

Le Dr Eliana M. Perrin, professeur agrégé de pédiatrie et auteur principal de l'étude, révèle que bon nombre de ces comportements « obésogènes » sont extrêmement courants chez les parents, et quels que soit leur origine ethnique. Cependant, elle identifie quelques spécificités. Les parents de race noire sont plus susceptibles, en général, de mettre leurs jeunes enfants au lit avec un biberon et de leur donner à manger devant la télévision, les parents hispaniques sont plus susceptibles de presser leurs enfants à prendre leur repas.


L'étude a suivi 863 parents d'enfants âgés au départ d'environ 2 mois, participant à un essai de prévention contre l'obésité mené dans 4 centres médicaux. 50% des parents étaient d'origine hispanique, 27% noire et 18 % blanche. La plupart des parents (86%) étaient couverts par Medicaid, l'assurance maladie américaine destinée aux familles à faibles revenus...

Chez tous les parents, les comportements connus pour favoriser l'obésité plus tard dans la vie de l'enfant, sont très répandus :

· L'allaitement artificiel exclusif s'avère 2 fois plus répandu (45%) que l'allaitement maternel exclusif (19%),

· 12% des parents avaient déjà introduit des aliments solides,

· 43% des nourrissons étaient mis au lit avec des biberons,

· 23% des nourrissons voyaient leur biberon « calé » plutôt que tenu à la main par un parent. Ce qui peut favoriser une suralimentation, expliquent les auteurs,

· 20% recevaient toujours un biberon, aux premiers pleurs ou cris,

· 38% des parents imposaient aux enfants de boire tout leur lait,

· 90% des enfants étaient exposés à la télévision durant leur repas,

· 50% regardaient « activement » la télévision, car installés devant par leurs parents.

Faire mieux n'est pas difficile, conclut l'auteur, toutes les familles ont besoin de conseils et ces conseils devraient mieux être adaptés selon les cultures.

Source: Pediatrics March 17, 2014 doi: 10.1542/peds.2013-1326 Racial and Ethnic Differences Associated With Feeding- and Activity-Related Behaviors in Infants (Visuel © Oksana Kuzmina - Fotolia.com)

Lire aussi: ALIMENTATION du Bébé: A mieux adapter, en famille et pas devant la télé !

OBÉSITÉ: Le niveau d'étude des parents fait encore l'alimentation des enfants

ALIMENTATION du NOURRISSON: Autres laits que le lait maternel et ses substituts, attention danger -

Autres actualités sur le même thème

Pages