Vous recherchez une actualité
Actualités

ALOPÉCIE: Le quorum sensing appliqué à la repousse des cheveux

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 1 semaine
Cell

Ce n’est certes ni un remède contre la calvitie, ni un conseil à mettre en application. Cependant, en théorie, nos cheveux ou follicules pileux obéiraient à la loi du « quorum sensing », qui veut qu’au-delà d’un certain stade –ici d’alopécie-, certains de nos organes –ici nos cheveux- vont répondre de manière forte et coordonnée –ici la repousse-. La démonstration vient d’en être faite sur la souris, dans la revue Cell, ...mais pas encore chez les humains.

L'étude qui a porté sur la régénération des poils chez la souris montre en effet que leur régénération dépend de la densité avec laquelle des poils ont été retirés. Les chercheurs de l'Université de Californie du Sud, en collaboration avec des collègues de Taiwan, de Chine et d'Ecosse, décrivent ce processus de « réponse » qui se déclenche au-delà d'un seuil. Ils montrent, qu'en-deçà de ce seuil, il n'y a aucune réponse biologique de repousse du poil, et que la souris reste chauve. Au-delà, en revanche, la repousse se déclenche sur la zone « épilée ».


Il s'agit ici d'un phénomène, nommé le « quorum sensing » décrit comme un ensemble de mécanismes régulateurs qui contrôlent une expression coordonnée-ici de la repousse des cheveux.

Ce comportement coordonné de certains organes –ici les cheveux ou follicules pileux- est crucial face aux stimuli environnementaux. Ici, ces chercheurs de montrent que ce mécanisme s'applique à la régénération des follicules pileux en réponse à un certain stade d'alopécie. A cette lésion, au-delà

D'un certain seuil des organes de détection vont déclencher une réponse coordonnée des follicules pileux. Ce qui suggère qu'épiler certaines zones du cuir chevelu pourrait stimuler une repousse plus intense ?

Une repousse multipliée par 5 ? Chez la souris, en tous cas, le principe, appliqué à la bonne densité peut induire une régénération de jusqu'à 5 fois plus importante des poils suggérant l'activation de ce processus de réaction collective. Sur la souri, toujours, grâce à une modélisation des données, le seuil du signal « quorum » est estimé de l'ordre du mm. Les chercheurs vont encore plus loin, en décrivant toute la cascade d'événements moléculaires, la libération d'une protéine, CCL2, des poils blessés qui conduit au recrutement de macrophages TNF-α …un processus qui permet à la peau de répondre à plus grande échelle.


Il n'est évidemment pas prouvé que le même phénomène se produise chez l'Homme et il n'est pas conseillé de s'arracher les cheveux pour traiter une calvitie !

Source: Cell April 9 2015 DOI: 10.1016/j.cell.2015.02.016 Organ-Level Quorum Sensing Directs Regeneration in Hair Stem Cell Populations (Visuel NHS, Cell)

Plus d'études sur la Calvitie, l'Alopécie

Autres actualités sur le même thème