Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: La perte auditive, marqueur précoce ou facteur de démence ?

Actualité publiée il y a 10 années 9 mois 2 semaines
Archives of Neurology

La perte auditive peut être soit un marqueur de la démence à un stade précoce soit un facteur direct de risque de démence. Quelle que soit la réponse, la conclusion de cette étude pourrait conduire à des interventions précoces contre la maladie d'Alzheimer: Car pour chaque tranche de 10 décibels de perte auditive, il y a augmentation de 27% du risque de développer une démence plus tard au cours de la vie.Menée par des chercheurs de l'École de médecine Johns Hopkins, cofinancée par le National Institute on Aging (NIA), cette étude est publiée dans l’édition du 2 février des Archives of Neurology.

Cette étude a suivi 639 adultes âgés de 39-90 ans, durant une moyenne de 12 années pour voir si la perte auditive est susceptible d'annoncer le développement d'une démence. Si 9% des participants ont développé une démence pendant cette période, Les participants, de la Baltimore Longitudinal Study of Aging, souffrant de perte auditive au début de l'étude se sont avérés à risque plus élevé. Les participants ont passé des tests auditifs: audition normale (<25 décibels [dB], 455 personnes), perte auditive légère (25-40 dB, 125 personnes), perte auditive moyenne (41-70 dB, 53 personnes) ou perte sévère d'audition (> 70 dB, 6 personnes). Ils ont également passé des évaluations cognitives chaque année puis tous les quatre ans, et des critères standard ont été utilisés pour diagnostiquer la démence.


Les participants avec la perte auditive la plus importante au début de l'étude sont plus susceptibles une fois plus âgés de développer une démence. Ainsi, au cours du suivi, 58 personnes (9,1%) ont développé une démence dont 37 cas de maladie d'Alzheimer.

· Dans le groupe audition normale, 4,4% ont développé une démence,

· Dans le groupe perte auditive légère, 16,8% ont développé une démence,

· Dans le groupe perte auditive moyenne, 28,3% ont développé une démence,

· Dans le groupe une perte auditive sévère, 33,3% ont développé une démence.

Après ajustement, pour chaque tranche de 10 décibels de perte auditive, il y a augmentation de 27% du risque de développer une démence au cours de la période de suivi (OR : 1,27 IC 95% 1,06 à 1,50).

Les chercheurs concluent que la perte auditive est associée de manière indépendante à la démence mais des études supplémentaires restent nécessaires pour déterminer si la perte auditive peut être un marqueur de la démence à un stade précoce, ou si la perte auditive impacte directement le risque de démence.

Source: Archives of Neurology 2011; doi:10.1001/archneurol.2010.362 Hearing Loss and Incident Dementia, traduction, adaptation, mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 17 février 2011 (Visuel NIDCD)

Accéder aux dernières actualités sur l'Alzheimer, accéder à l'Espace Neuro