Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: Vers un test de détection par biomarqueur sanguin

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 3 semaines
Archives of Neurology

Cette étude de l’Université de Californie permet de faire un pas vers la mise en place clinique de biomarqueurs dans le plasma permettant de prédire la survenue de la maladie d’Alzheimer (MA) et la démence. Alors que selon les différentes lignes directrices, l’identification de la démence est basée sur l’analyse des protéines du liquide céphalo-rachidien et la neuro-imagerie, un biomarqueur sanguin comme le taux plasmatique de peptides β-amyloïde (Aß) serait une technique de détection moins invasive et plus rentable. Les résultats de cette méta-analyse, publiée dans l’édition du 26 mars des Archives of Neurology confirme la promesse des niveaux plasmatiques de β-amyloïde comme un biomarqueur préclinique possible.

Les auteurs du département de psychiatrie de l'Université de Californie et du département d'épidémiologie de la Harvard School of Public Health et d'autres institutions de santé américaines rappellent le fardeau grandissant de la maladie d'Alzheimer, le peu d'efficacité des traitements disponibles et l'absence de thérapie efficace, à ce jour, pour modifier le processus pathologique. Par ailleurs, si de nouveaux traitements venaient à être développés, il est largement admis qu'ils devraient être administrés au stade préclinique de la maladie, avant que les patients soient atteints de démence complète. La prédiction préclinique et en première étape de la démence par le biais de biomarqueurs pratiques, non invasifs et peu coûteux est donc un enjeu évident pour la prise en charge de la MA.


Les taux plasmatiques de peptides β-amyloïde (Aß) ont été beaucoup étudiés mais par des études de conception, avec des méthodes de dosage et des tailles d'échantillon très différentes. Ces auteurs ont donc effectué une revue systématique et une méta-analyse de la littérature scientifique, publiée entre 1995 et 2011, pour valider que les niveaux plasmatiques de Aß pourraient être un biomarqueur prédicteur de survenue de la démence, dont la MA ou un déclin cognitif. Les chercheurs ont développé un modèle pour générer des résultats consolidés, avec des intervalles de confiance à 95%.

Un ratio de 2 peptides β-amyloïde associé à un risque accru de 60% de MA : 13 études portant sur un total de 10.303 participants ont été sélectionnées. De faibles niveaux de ratios de 2 peptides β-amyloïde (Aß42: Aß40) s'avèrent significativement associés avec le développement de la MA (RR : 1,60; IC : 95%, de 1,04 à 2,46) et à la démence (RR : 1,67; IC : 95%, de 1,02 à 2,75) alors que les concentrations plasmatiques de Aß40 et Aß42 seuls ne s'avèrent pas significativement associées à des résultats spécifiques. C'est un premier pas vers l'utilisation pré-clinique de ces biomarqueurs, concluent les auteurs, cependant l'hétérogénéité des données dans la méta-analyse souligne la nécessité de poursuivre la recherche.

Source: Archives of Neurology Published online March 26, 2012. doi:10.1001/archneurol.2011.1841 “Plasma Amyloid-β as a Predictor of Dementia and Cognitive Decline

Accéder aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Lire aussi : ALZHEIMER: Encore un nouveau test sanguin pour dépister la maladie? -

Autres actualités sur le même thème

Pages