Vous recherchez une actualité
Actualités

AVASTIN® et DMLA: Bientôt autorisé pour les yeux ?

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 1 semaine
DGS

Alors que l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’Avastin® (bévacizumab) ne concerne aujourd’hui que l’usage hospitalier, pour le traitement de certains cancers et sur prescription de médecins oncologues, l’Avastin® est pourtant utilisé hors AMM, en ophtalmologie, en particulier dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Alors qu’un autre médicament, Lucentis®, dispose des indications ophtalmologiques, mais à un prix plus élevé, le Ministre de la Santé vient de demander que soit envisagée une extension de l’AMM de l’Avastin® et un réexamen du prix de Lucentis®.

En mai 2011, l'Agence française du médicament, consciente de l'intérêt du bévacizumab pour la pratique clinique des ophtalmologistes s'était déjà déclarée prête à examiner la mise en place d'un protocole thérapeutique temporaire (PTT), sous réserve que le laboratoire fabricant, Roche, s'engage à déposer une demande d'AMM dans cette indication avec une présentation adaptée l'usage en opthalmologie. Mi-juillet, la DGS avait cependant adressé une instruction aux agences régionales de santé (ARS) visant à renforcer la sécurité sanitaire à la suite de plusieurs signalements d'infections de l'œil, consécutives à des injections intravitréennes de préparation d'Avastin. Cette instruction qui rappelait la législation avait déclenché un désaccord dans les services hospitaliers d'ophtalmologie qui utilisent couramment ce médicament, moins coûteux que son « homologue ».


Car l'Avastin® est utilisé couramment hors AMM en ophtalmologie non seulement dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), de l'œdème maculaire dû au diabète et de l'œdème maculaire. Avastin est un anticorps monoclonal inhibiteur de toutes les isoformes du facteur de croissance vasculaire endothélial extracellulaire et est donc efficace, aussi, dans le traitement des atteintes oculaires avec néovascularisation. Lucentis (ranibizumab), est un inhibiteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire humain de type A, indiqué précisément chez l'adulte dans le traitement de la forme néovasculaire de la DMLA.

Afin de préserver les impératifs de sécurité sanitaire mais tout en tenant compte du principe de réalité clinique et de nécessité de maintien de l'accès à ces traitements, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, vient de demander que soit envisagée une extension de l'AMM de l'Avastin®. Et, dans l'esprit d'un bon contrôle des dépenses de santé, que soit réexaminé le prix de Lucentis®.

De récentes données publiées en mai dernier dans la revue Ophthalmology ont confirmé les résultats équivalents d'Avastin et de Lucentis dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA humide) et des atteintes oculaires avec néovascularisation.

Sources: DGS, NEI (Visuels) Avastin and Lucentis are equivalent in treating age-related macular degeneration

Lire aussi : DMLA humide: Avastin ou Lucentis, une efficacité similaire

AVASTIN®: Ce n'est pas pour les yeux, rappelle l'Afssaps

Accéder à toutes les actus sur Avastin

Autres actualités sur le même thème