Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Les bébés déjà mélomanes in utero

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 1 semaine
PLoS ONE

Les bébés, qui commencent à entendre dès la 27ème semaine de grossesse, peuvent se rappeler la musique entendue dans l'utérus, révèle cette étude finlandaise qui montre que l'exposition prénatale à une mélodie induit des représentations neuronales qui vont perdurer pendant plusieurs mois. Les conclusions, présentées dans l’édition du 30 octobre de la revue PLoS ONE, suggèrent ainsi que l'exposition à des sons apaisants pendant la grossesse influence de manière positive le développement du cerveau et plus particulièrement du système auditif.


Les chercheurs des Universités d'Helsinki et de Jyväskylä (Finlande) ont mené cette expérience auprès de 2 groupes de 12 mères, un groupe « apprentissage musical » qui jouait régulièrement une berceuse durant le 3ème trimestre de grossesse et un groupe témoin, privé de musique. Au total, les mères du groupe apprentissage ont joué la berceuse entre 46 et 64 fois. Les chercheurs constatent, par électroencéphalogramme (EEG), que les bébés ayant été exposés dans l'utérus montrent des signes de souvenirs musicaux, toujours 4 mois après leur naissance, avec une activité cérébrale plus élevée quand la même musique est rejouée après leur naissance et à l'âge de 4 mois. Et plus souvent les nouveau-nés du groupe apprentissage avaient entendu la berceuse, plus l'amplitude de l'activité cérébrale s'avère modifiée lors de la ré-écoute.

L'exposition prénatale à la musique peut donc influencer le développement du cerveau à une période critique du développement du système auditif. Les chercheurs expliquent ici que le nouveau-né a une large perception du monde qui l'entoure et semble réagir tout particulièrement aux sons au cours de la période fœtale et leur répondre clairement après la naissance. Cet « apprentissage auditif » du fœtus serait possible dès 27 semaines de grossesse. Ils ajoutent également que des environnements sonores indésirables pendant la grossesse pourraient aussi avoir des effets néfastes à long terme. Mais cette petite étude ne le démontre pas.

Même à très jeune âge, la musique peut être bénéfique au cerveau des bébés, avaient montré des chercheurs de l'Université McMaster dans une étude publiée dans la revue Developmental Science, et cela, avant même l'apprentissage de la marche ou du langage.

Autres actualités sur le même thème