Vous recherchez une actualité
Actualités

DIALYSE: 4 femmes sur 5 souffrent de troubles sexuels

Actualité publiée il y a 8 années 6 mois 3 semaines
Clinical Journal of the American Society of Nephrology

Selon cette large étude observationnelle, 84% de toutes les femmes et 55% des femmes sexuellement actives en hémodialyse rencontrent des problèmes sexuels. Aucune intervention n’existe à ce jour pour prendre en charge ces problèmes, expliquent dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology, ces chercheurs du Groupe de travail « Collaborative Depression and Sexual Dysfunction in Hemodialysis ».

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les patients sous dialyse peuvent éprouver des symptômes comme la douleur, la dépression, les troubles du sommeil et la fatigue qui affectent leur qualité de vie. En montrant que la grande majorité des insuffisants rénaux femmes, sous dialyse, peuvent aussi rencontrer des problèmes sexuels, cette étude encourage à mieux comprendre comment la dysfonction sexuelle affecte la qualité de vie des patients dialysés et leur bien-être psychologique.


Alors qu'il y a une prise de conscience croissante de la dysfonction érectile chez les hommes en hémodialyse, la santé sexuelle des patients dialysés femmes a été rarement examinée. Ici, le Dr Giovanni Strippoli, du Consorzio Mario Negri (Italie) et ses collègues ont examiné les réponses de 659 patientes en dialyse d'Europe et d'Amérique du Sud, à un questionnaire portant sur l'indice de fonction sexuelle féminine. L'analyse des chercheurs présente les premières grandes conclusions sur la fonction sexuelle chez les patientes dialysées :

· 84% de toutes les femmes et 55% des femmes sexuellement actives sous dialyse connaissent des problèmes sexuels.

· Les femmes ayant un partenaire restent moins susceptibles de déclarer cette dysfonction sexuelle que les personnes sans partenaire.

· Cette dysfonction sexuelle est le plus souvent signalée par les femmes plus âgées, moins instruites, avec plus de symptômes de dépression, ayant atteint la ménopause, diabétiques ou sous diurétique.

· Presque toutes les femmes (96%) qui ne sont pas sur une liste d'attente de greffe et qui vivent sans un partenaire présentent une dysfonction sexuelle.

Cette étude montre l'ampleur de la dysfonction sexuelle chez les femmes sous dialyse, ce qui mérite une attention plus approfondie, car il n'existe pas d'intervention spécifique pour prendre en charge ces troubles, explique le Dr Strippoli : « Les cliniciens ne doivent pas négliger l'importance des problèmes tels que la dysfonction sexuelle chez les personnes en hémodialyse ».

Source: Clinical Journal of the American Society of Nephrology April 5, 2012, doi: 10.2215/CJN.12601211 “Sexual Dysfunction in Women with ESRD Requiring Hemodialysis” (Vignette http://france.renalinfo.com/)

Accéder aux dernières actualités sur la Dialyse

Autres actualités sur le même thème