Vous recherchez une actualité
Actualités

Du CANNABIS à la SCHIZOPHRÉNIE: Une explication génétique ?

Actualité publiée il y a 7 années 1 semaine 2 jours
Biological Psychiatry

Un gène impliqué dans le risque de schizophrénie, également associé au risque d’addiction au cannabis, soulève la possibilité de certaines contributions génétiques communes à ces deux troubles, selon cette étude de l’Université du Texas, publiée dans la revue Biological Psychiatry. Alors que l’association entre psychose et dépendance au cannabis est déjà suggérée, deux hypothèses sont défendues, la relation de cause à effet et, dans cette étude, le lien génétique.

Si de nombreuses recherches sont déjà en cours sur les gènes de susceptibilité de la dépendance au cannabis, cette recherche de Han Shizhong et ses collègues implique un nouveau gène dans le risque de dépendance au cannabis, NRG1, codant pour le récepteur ErbB4, une protéine impliquée dans le développement et la fonction synaptique.


Les auteurs ont analysé des données génétiques de familles afro-américaines et européennes et ont identifié un signal fort sur le chromosome 8p21 sur des participants Afro-Américains. Ensuite, en analysant tout un ensemble de données d'études d'association génomique, c'est-à-dire les des variations dans le génome humain associées à la susceptibilité à la dépendance, les chercheurs ont identifié une variante génétique de NRG1 qui montre des preuves cohérentes d'association pour les deux communautés, Afro-Américaine et Américaine d'origine européenne. Puis ils ont validé cette même variante sur un échantillon indépendant de participants Afro-Américains. Leurs résultats confirment que NRG1 peut être un gène de susceptibilité pour la dépendance au cannabis.

L'étude suggère donc un lien entre la génétique de la schizophrénie et la génétique de la dépendance au cannabis. Car NRG1 est bien impliqué et par toute une série d'études génétiques dans le risque héréditaire de schizophrénie. Des études sur tissu cérébral post-mortem ont également suggéré que la régulation de NRG1 est modifiée dans le cerveau des personnes atteintes de schizophrénie.

Ainsi, ces résultats actuels pourraient contribuer à expliquer le lien déjà établi entre la consommation de cannabis et le risque de schizophrénie, alors qu'un certain nombre d'études épidémiologiques ont attribué l'association cannabis-schizophrénie aux effets du cannabis sur le cerveau plutôt qu'au lien génétique. « Les données actuelles soutiennent l'hypothèse de contributions génétiques communes à ces deux troubles», commente le Dr John Krystal, rédacteur en chef de la revue.

Source: Biological Psychiatry doi: 10.1016/j.biopsych.2012.02.038 October 15, 2012 Linkage Analysis Followed by Association Show NRG1 Associated with Cannabis Dependence in African Americans (Visuel Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur la Schizophrénie, le Cannabis

Lire aussi :

CANNABIS : Sa consommation régulière double le risque de symptômes psychotiques

CANNABIS : Risque de maladie psychique plus précoce -

Autres actualités sur le même thème