Vous recherchez une actualité
Actualités

FERTILITÉ, CONCEPTION: Zones d'ombre et idées fausses

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 3 semaines
Fertility ans Sterility

Ce sondage de l’Université de Yale révèle des lacunes pour près d’une femme sur 2 en âge de concevoir sur les questions liées à la fertilité, la conception ou la grossesse. 50% des femmes n’ont jamais discuté de ces questions avec leur médecin traitant et c’est encore le cas de 30% d’entre elles avec leur gynécologue ou leur sage-Femme. Voilà quelques-unes des statistiques à paraître dans la revue Fertility ans Sterility. Des zones d’ombre préoccupantes à l’heure où les femmes retardent de plus en plus l’âge de leurs grossesses.

Ainsi « faire un bébé » encore un mystère pour beaucoup de femmes, titrent les chercheurs de Yale qui ont conduit ce sondage sur les connaissances générales des femmes en santé reproductive auprès de 1.000 femmes, en âge de concevoir, âgées de 18 à 40 ans, représentatives des femmes américaines. Le sondage évaluait les connaissances mais aussi les attitudes, les croyances et les pratiques en matière de conception et de grossesse.


Au vu des résultats, Dr Jessica Illuzzi, professeur agrégé d'obstétrique, de gynécologie et des sciences de la reproduction à la Yale School of Medicine explique que le dialogue sur ces questions avec les professionnels de santé doit reprendre, compte-tenu de l'évolution de la place de la famille dans notre société. Quelques exemples cités dans le communiqué de Yale:

· 40 % des femmes en âge d'avoir un enfant, se déclarent préoccupées leur capacité à concevoir.

· 50% ne savent pas que la supplémentation en acide folique est recommandée aux femmes en âge de procréer pour prévenir les malformations congénitales,

· plus de 25% ne sont pas au fait des conséquences possibles sur la conception, des infections sexuellement transmissibles, de l'obésité, du tabagisme, ou des conséquences de règles irrégulières sur la fertilité,

· 20% ne sont pas au courant des effets de l'âge sur ​​ la fertilité, ou sur les complications de la grossesse, dont les fausses couches et les anomalies chromosomiques ou sur le délai de conception.

Des idées fausses subsistent, comme :

· Une fréquence des rapports sexuels >1 fois par jour augmente les chances de concevoir,

· les positions sexuelles déterminent le succès de la conception

Et seules 10 % des femmes savent que les rapports avant l'ovulation, plutôt qu'après, optimisent les chances de concevoir.

Source: Fertility and Sterility via Yale The science of baby-making still a mystery for many women (Visuel© Alexandr Vasilyev - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le thème de la Fertilité

Autres actualités sur le même thème