Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Le stress de la mère prive le foetus de glucose

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 2 semaines
The Journal of Physiology

Nouvelle confirmation de l’impact du stress de la mère sur l’enfant à naître via les hormones du stress. L’étude publiée le Journal of Physiology, menée sur l’animal, qui identifie certains gènes dans le placenta modifiés par le stress, suggère un effet du stress maternel sur la nutrition du fœtus.


Les chercheurs ont testé l'impact de niveaux élevés de stress chez des souris gravides en leur donnant des glucocorticoïdes naturels à différentes étape, à 11 à 16 jours, à 14 à 19 jours ou pas du tout (animaux témoins). L'expérience montre que l'augmentation des niveaux d'hormones de stress chez ces souris gravides entraîne les souris mères à manger plus, mais réduit la capacité du placenta au transport du glucose vers le fœtus.

La nutrition du foetus en cause: L'étude vient confirmer de précédentes données sur le rôle des glucocorticoïdes maternels dans la régulation de la nutrition du fœtus et un effet de réduction du transport du glucose à travers le placenta de niveaux trop élevés d'hormones glucocorticoïdes chez la mère. Finalement, des niveaux trop élevés d'hormones de stress chez la mère induisent une diminution du poids fœtal. « Ces taux de glucocorticoïdes chez les femmes enceintes peuvent déterminer la combinaison spécifique de nutriments reçue par le fœtus et influencent sa santé métabolique à long terme », explique l'auteur principal de l'étude, le Dr Owen Vaughan, de l'Université de Cambridge.

Des implications pour les femmes stressées durant leur grossesse ou traitées par glucocorticoïdes : des données, selon les auteurs, généralisables aux femmes enceintes, d'autant que certains gènes dans le placenta sont modifiés par le stress maternel. C'est le cas en particulier du gène REDD1 impliqué dans la signalisation de différentes substances, comme l'oxygène, et qui interagit avec les voies intracellulaires qui régulent la croissance et l'absorption des nutriments dans les autres tissus du corps.

Source: The Journal of Physiology (In Press) via Eurekaert (AAAS) Stress during pregnancy can affect fetal development

Lire aussi:

GROSSESSE: Le stress de la mère déclencheur d'autisme chez l'Enfant?

GROSSESSE: Stress de la mère et hypotonie de l'enfant

GROSSESSE: La mère passe son stress à l'enfant via ses bactéries et le placenta

STRESS: Il laisse sa marque jusque dans nos gènes -

Autres actualités sur le même thème