Vous recherchez une actualité
Actualités

L'ALLERGIE ALIMENTAIRE peut mettre la vie de l'enfant en danger

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 3 semaines
EAACI

Cette annonce montre un enfant s'apprêtant à manger un aliment : "Des moments de douceurs peuvent mettre sa vie en danger". 3,5 millions de personnes en Europe qui souffrent d'allergies alimentaires sont âgées de moins de 25 ans. Alors que la prévalence des allergies alimentaires a doublé en dix ans, alerte l'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI), la première préoccupation reste les réactions allergiques aux conséquences mortelles chez les enfants, comme l'anaphylaxie, multipliées par 7 lors de la dernière décennie. L’EAACI lance en juin, sa campagne sur les allergies alimentaires et prépare de nouvelles directives de prise en charge.

Plus de 17 millions de personnes en Europe souffrent d'allergies alimentaires, dont 3,5 millions sont âgées de moins de 25 ans. La plus forte progression a été enregistrée chez les enfants et les jeunes adultes, particulièrement pour les réactions allergiques potentiellement mortelles chez les enfants. Le nombre d'hospitalisations pour des réactions allergiques sévères chez les enfants a été multiplié par sept les dix dernières années. Les allergies alimentaires sont aussi une source d'anxiété et de solitude chez l'Enfant.


« Notre objectif est d'établir des standards et de préparer à la publication la version pour les patients des Standards minimums internationaux pour l'enfant allergique à l'école d'ici les prochains mois », explique le professeur Cezmi Akdis, président de l'EAACI. Alors qu'un tiers des chocs allergiques ou anaphylaxie, potentiellement mortels, chez les enfants se produisent pour la première fois à l'école avec des enseignants souvent dépassés, l'EAACI publie le document "Standards minimums internationaux pour l'enfant allergique à l'école" proposant des recommandations pour la sécurité des enfants allergiques à l'école. Objectif, éduquer le public afin qu'il reconnaisse les symptômes et les déclencheurs et apprenne à utiliser un stylo d'adrénaline.

Œufs, lait de vaches et noix sont les principaux facteurs chez l'enfant d'allergies alimentaires. Les noix, noisettes et cacahuètes seraient responsables de 50% des réactions allergiques potentiellement mortelles au Royaume-Uni, dans les pays du Nord, les premiers responsables seraient les crustacés et la morue.

Intolérances et allergies alimentaires : Alors que les intolérances alimentaires n'impliquent pas directement le système immunitaire et ne peuvent donc être diagnostiquées avec des tests

Allergiques, contrairement aux allergies, qui peuvent, elles, entraîner des réactions mortelles. Que ce soit pour limiter les allergies ou les intolérances, l'objectif est d'améliorer l'étiquetage des aliments.
De nouvelles directives pour les Allergies alimentaires et l'anaphylaxie à destination des médecins généralistes, des allergologues, de l'industrie alimentaire, du personnel soignant et des pouvoirs publics sont en cours de préparation à l'EAACI.

Autres actualités sur le même thème