Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME: Ces molécules Dbait qui boostent la radiothérapie

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 3 semaines
Institut Curie

Découvertes à l’Institut Curie en essai clinique, ces molécules Dbait font actuellement l’objet d’un essai clinique de phase 1 chez des patients atteints de mélanome de la peau. En trompant les cellules tumorales, et en leur faisant croire que suite au traitement par radiothérapie, elles sont plus endommagées qu’elles ne le sont réellement, ces molécules Dbait les poussent à se suicider avant que le tissu sain soit endommagé.

Issu des recherches de l'équipe de Marie Dutreix à l'Institut Curie, il s'agit d'un signal de brouillage à à partir d'une molécule qui répare l'ADN, Dbait, utilisé pour détourner et désorganiser le système de réparation capable de reconnaître et de réparer les coupures double brins d'ADN (double strand break) dans les cellules (Voir vidéo ci-contre). L'objectif des molécules Dbait est de compromettre la capacité des cellules cancéreuses à réparer ces coupures causées par les thérapies conventionnelles et donc de rendre à nouveau sensibles les tumeurs résistantes à ces traitements.


Des essais cliniques de Dbait ont été menés sur différents modèles de tumeurs en association avec la radiothérapie ou la chimiothérapie, ce 1er essai sur l'Homme ayant été initié en France à l'Institut Curie, au 4ème trimestre 2011. Le principe de cet essai est d'évaluer la sécurité et la tolérance du traitement par Dbait + radiothérapie vs radiothérapie seule, de patients atteints de mélanome de la peau. Les oncologues référents des établissements participant à cet essai vont proposer à leurs patients d'y participer selon des critères très précis et cadrés.

Autres actualités sur le même thème