Vous recherchez une actualité
Actualités

NEURO: Le thé vert pour stimuler l'intellect?

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 2 semaines
European Journal of Clinical Nutrition

Avec ses plus de 200 composés bioactifs, le thé vert recèle de bénéfices. On a déjà évoqué ses effets anticancéreux, hypotenseurs ou encore hypogycémiants, cette nouvelle étude d’Universités suisses et allemandes vient ajouter son coup de pouce à l’activité cérébrale. Ces conclusions publiées dans l’European Journal of Clinical Nutrition suggèrent ainsi qu’un thé vert, le matin, mettrait le cerveau en bonne condition pour commencer la journée.

Cette petite étude, il faut le mentionner, a été financée par la société Rivella SA (Zurich), productrice de boissons réalisées à base d'un «mélange secret de fines herbes et d'essences de fruits ». La recherche, à base d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), a porté sur le cerveau de 12 hommes en bonne santé, âgés de 21 à 28 ans, en train d'exécuter une tâche de mémoire. Les participants avaient dû s'abstenir de consommer de l'alcool, de la caféine, d'autres produits du thé vert et des jus d'agrumes 24 heures avant chaque journée d'étude. L'IRMf, précisent les auteurs fournit une analyse en temps réel et en continu du débit sanguin dans le cerveau. L'augmentation du débit sanguin correspond à l'activité neuronale dans les différentes régions du cerveau.


Flux sanguin et capacité cérébrale ? Les chercheurs constatent que la consommation d'une boisson à base d'extrait de thé vert augmente le flux sanguin dans une région du cerveau appelée cortex préfrontal dorsolatéral impliquée dans des tâches cognitives telles que la mémoire à long terme, le raisonnement et la compréhension, dans le gyrus frontal moyen et lobule pariétal inférieur. Les auteurs déclarent : « Lorsque l'on observe l'activité cérébrale précisément dans la région du cortex préfrontal dorsolatéral, chez les buveurs de thé vert, l'activité augmente considérablement ». Cependant, l'étude montre aussi, que cela n'optimise pas la performance des participants dans une tâche de mémoire de travail : Entre groupe ayant consommé du thé vert et groupe témoin, il n'y avait pas de différence dans l'exécution des tâches.

Les chercheurs suggèrent que l'extrait de thé vert peut moduler l'activité cérébrale dans le cortex préfrontal dorsolatéral, un domaine clé qui sert de médiateur au traitement de la mémoire de travail dans le cerveau humain. Mais bien que ces résultats suggèrent bien que les boissons (ici gazeuses) à base de thé vert entraînent des modifications dans la circulation sanguine qui indiquent elles-mêmes des fluctuations de l'activité neuronale, il n'est pas certain que ces petits changements entrainent des performances cognitives accrues pour certaines tâches. D'autres recherches seraient nécessaires pour déterminer si ces types de changements d'activité cérébrale sont directement liés à la mémoire ou d'autres performances cognitives.

Source: European Journal of Clinical Nutrition November 2012 doi:10.1038/ejcn.2012.105 Neural effects of green tea extract on dorsolateral prefrontal cortex

Accéder aux dernières actualités sur le Thé vert

Autres actualités sur le même thème