Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ CENTRALE: La graisse abdominale double le risque cardiovasculaire

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 4 semaines
European Society of Cardiology

On peut être de poids normal mais porter au niveau du ventre une accumulation de graisse viscérale, définie alors comme une « obésité centrale ». Un ratio tour de taille/hanche trop élevé, plus fatal qu’une obésité au sens de l’IMC, c’est la conclusion de cette large étude de la Clinique Mayo, menée sur plus de 10.000 adultes et présentée au Congrès 2012 de la Société européenne de cardiologie.

Des recherches précédentes ont déjà montré que si l'obésité centrale est un risque démontré de maladie cardiovasculaire, la répartition de la graisse dans le corps joue également un rôle, même chez les personnes de poids normal. Le Dr Francisco Lopez-Jimenez, auteur principal de l'étude, cardiologue à la Mayo Clinic (Minnesota) explique que ce groupe de patients présente le taux de mortalité le plus élevé, un taux qui dépasse celui de sujets obèses, au sens de l'IMC (>30kg/m2).


L'étude a été menée sur 14,3 ans, sur un échantillon représentatif de 12.785 sujets âgés de 18 ans et plus participant à 2 cohortes, la Third National Health et la Nutrition Examination Survey (NHANES III). Les mensurations prises en compte étaient la taille, le poids, le tour de taille et le tour de hanche, ainsi que le statut socio-économique, les comorbidités. Les sujets ont été répartis en 3 catégories d'IMC (normal, surpoids, obésité) et 2 catégories de ratio tour de taille/tour de hanche (normal, élevé (ici) : ≥0.85 cm pour les femmes et ≥0.90 pour les hommes).

Les sujets à IMC normal, mais à obésité centrale- définie par un tour de taille élevé- ont un risque de mortalité cardiovasculaire et de décès toutes causes confondues respectivement 2,75 fois et 2,08 fois plus élevé par rapport aux sujets ayant un IMC normal et un tour de hanches normal.

Cette première étude à évaluer le risque de décès lié à l'obésité centrale, même avec un IMC normal, montre que l'accumulation de graisse viscérale, est un facteur de risque à prendre en compte, en particulier par les professionnels de santé, au même titre qu'une obésité définie selon l'IMC.

Source: European Society of Cardiology via Eurekalert Normal weight individuals with belly fat at highest CVD risk (Visuel NHS-© PeJo - Fotolia.com)

Lire aussi: RISQUE CARDIOVASCULAIRE : Quand le tour de taille compte plus que l'IMC


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages