Vous recherchez une actualité

Actualités

OBÉSITÉ infantile: La graisse abdominale plus dangereuse que le surpoids

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 1 semaine
Pediatrics

L’absence de surpoids pour un enfant, ne signifie pas obligatoirement une bonne composition corporelle. Cette étude « FitKids » de l’Université de l'Illinois montre que les enfants qui pratiquent une activité physique ont, entre autres bénéfices, une meilleure distribution de leur graisse corporelle -indépendamment de leur poids- et en particulier moins de graisse abdominale, un facteur de risque de diabète et de maladies cardiaques plus tard dans la vie.


L'étude FitKids, menée par Naiman Khan, chercheur post-doctoral en sciences de la nutrition, a évalué l'impact de l'activité physique sur un programme de 9 mois, sur la composition corporelle et des critères de santé de 220 enfants, âgés de 8-9 ans, répartis en un groupe intervention et un groupe de contrôle. Les enfants du groupe intervention pratiquaient 70 minutes d'activité modérée à vigoureuse physique 5 jours par semaine. Les chercheurs ont relevé les mesures cardiorespiratoires, la proportion de masse grasse et évalué le tissu adipeux abdominal.

Au bout de 9 mois, les différences sont notables entre les 2 groupes :

· Les enfants « Fitkids » ont amélioré leurs critères de santé cardiovasculaire, ont moins de graisse corporelle globale et abdominale.

· Les enfants du groupe de contrôle ne présentent aucun changement cardiorespiratoire mais une augmentation de la masse grasse et de la graisse abdominale.

L'exercice, indispensable aussi pour les enfants de poids normal : Des enfants au départ de poids normal mais qui ne font pas d'exercice vont avoir tendance aussi à gagner un surpoids et stocker l'excès de graisse au niveau de l'abdomen. Un enfant devrait pratiquer environ 1 heure par jour d'exercice vigoureux ou modéré. Même lorsqu'ils ont un poids de santé pour leur âge.

Source: Pediatrics March 31, 2014 doi: 10.1542/peds.2013-2246 Impact of the FITKids Physical Activity Intervention on Adiposity in Prepubertal Children

Pour en savoir plus sur l'Obésité infantile

Lire aussi : OBÉSITÉ infantile: Le manque de sommeil fait l'excès de graisse -

Autres actualités sur le même thème

Pages