Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: L'étiqueter comme une maladie n'est pas une bonne idée

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 1 jour
Psychological Science

Cette étude de l'Université du Minnesota a regardé les implications concrètes de la position de l'American Medical Association (AMA) qui, en juin 2013, définissait l’obésité comme une maladie, à part entière. Au-delà de l’impact voulu de ce message d’alerte sur la communauté médicale américaine, la perception, par les patients obèses de messages axés sur les effets néfastes de l'obésité sur la santé, semble avoir limité leurs comportements de santé et leurs efforts de perte ou de contrôle du poids. C’est ce que conclut l’étude, publiée dans la revue Psychological Science, qui a vérifié ces tendances et appelle à une communication « plus positive » autour de l’obésité. Bref, l’obésité est une maladie, mais pas une fatalité.


Les chercheurs ont interrogé en ligne et en 3 vagues successives, 700 participants, dont l'IMC a été calculé. Les participants devaient d'abord lire un article sur la santé et répondre ensuite à différentes questions. 3 articles étaient proposés, un article dépeignant l'obésité comme une maladie, un standard de santé publique sur la prévention du surpoids, et un article indiquant clairement que l'obésité n'est pas une maladie.

Les résultats montrent que chaque type de message a son impact sur le comportement alimentaire et de gestion du poids des participants obèses.

· Ainsi, les participants obèses qui ont lu l'article «L'obésité est une maladie » accordent (déclaratif) moins d'importance au régime alimentaire et au poids par rapport aux participants obèses qui ont lu les 2 autres articles.

· Les premiers ont tendance à choisir des options plus riches en calories lorsqu'on leur demande de choisir entre plusieurs menus.

· Enfin, ces participants rapportent une plus grande satisfaction de leur image corporelle suggérant à nouveau une importance moindre accordée au régime alimentaire.

Des résultats qui révèlent l'importance des messages de santé publique adressés pour lutter contre l'obésité car, ici, l'étiquetage de l'obésité comme une maladie apparaît encourager la croyance que le poids est immuable et que les tentatives de contrôle du poids sont inutiles.

Il y a tout de même des avantages à qualifier clairement l'obésité de maladie- ce qu'elle est-, concluent les auteurs : Sans doute une plus grande acceptation de l'image corporelle et une réduction de la stigmatisation.

Source: Psychological Science January 24, 2014, doi: 10.1177/0956797613516981 Obesity Is a Disease (Visuel © Warren Goldswain - Fotolia.com)

Lire aussi: OBÉSITÉ: La responsabilité appartient à chacun

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème