Vous recherchez une actualité
Actualités

PALUDISME: Mosquirix de GSK, un candidat vaccin prometteur chez l'enfant

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 1 jour
International African vaccinologie Conférence

Ce candidat vaccin contre le paludisme, RTS, S ou encore appelé Mosquirix peut réduire d’un tiers les épisodes de paludisme sévères chez les nourrissons âgés de 6 à 12 semaines dès la première vaccination avec une innocuité et un profil de tolérance acceptables. Ces nouvelles données de l’essai de phase III déjà publiées dans le New England Journal of Medicine, qui viennent d’être présentées à l’International African vaccinologie Conférence sont issues de 11 centres de recherche africains dans 7 pays.


L'efficacité du vaccin RTS, S, administré en même temps que les vaccins infantiles classiques, chez les nourrissons âgés de 6 à 12 semaines atteint respectivement 31% et 37%. L'efficacité déjà évaluée il y a un an, chez les enfants âgés de 5 à 17 mois était de 56% et 47%, respectivement. C'est donc une efficacité un peu plus faible qui est constatée avec cette nouvelle analyse, qui engage à poursuivre les recherche pour comprendre quels sont les facteurs environnementaux responsables ou identifier les combinaisons de mesures de protection les plus efficaces.

Pas d'augmentation des événements indésirables graves entre les enfants vaccinés avec le candidat vaccin et essentiellement des réactions locales au site d'injection ont été rapportées, avec une incidence légèrement plus élevée de la fièvre (30,6% versus 21,1%).

Travailler sur les différentes combinaisons de prévention : Ainsi, l'organisation PATH Malaria Vaccine Initiative, qui a collaboré à ces essais de GSK confirme l'opportunité de travailler sur les différentes combinaisons d'outils (vaccin, moustiquaires, insecticides) pour lutter contre le paludisme et de manière spécifique pour les différents endémiques. Désormais, une équipe élargie d'organisations travaillent sur le RTS, S, avec des scientifiques de toute l'Afrique, d'Europe et d'Amérique du Nord et avec le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates.

L'objectif est de donner accès à ce vaccin à ceux qui en ont le plus besoin et au coût le plus faible possible. Ainsi GSK a déjà annoncé que son coût correspondrait au coût de fabrication avec un retour de l'ordre de 5% à réinvestir dans le développement d'un vaccin de deuxième génération.

Source: NEJM November 9, 2012 The RTS,S Clinical Trials Partnership DOI: 10.1056/NEJMoa1208394 RTS,S/AS01 Malaria Vaccine in African Infants (Courbe “Cumulative Incidence of a First or Only Episode of Clinical Malaria Primarase Definition)”)

Accéder aux dernières actualités sur le Paludisme

Lire aussi : PALUDISME: Le candidat-vaccin de GSK efficace sur 1 nourrisson sur 3

PALUDISME : MSP3 et RTS,S, les 2 vaccins candidats capables de protéger l'Enfant -

Autres actualités sur le même thème