Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTURBATEURS: L'exposition prénatale au DTT triple le risque d'hypertension

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 3 semaines
Environmental Health Perspectives

Nouvel élément de preuve des effets néfastes des pesticides, présenté avec cette étude de l’Université de Californie, Davis, dans l’édition du 12 mars de la revue Environmental Health Perspectives. Ici, il s’agit du DDT (dichlorodiplhényltrichloroéthane) et de l’association entre l’exposition prénatale à ce pesticide et un risque accru de % de développer une hypertension artérielle (HTA) à l’âge adulte.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

De précédentes études ont montré que les adultes exposés au DDT courent aussi ce risque accru d'hypertension artérielle, cette étude est la première à relier l'exposition prénatale au DDT à l'hypertension chez l'adulte.


Ainsi, les petites filles exposées in utero à des niveaux élevés du pesticide DDT sont 3 fois plus susceptibles de développer une hypertension à l'âge adulte, selon ces nouveaux résultats. Or on sait que l'HTA est un facteur de risque majeur de maladie cardiaque. Enfin, si le DDT est interdit en Europe et aux Etats-Unis depuis les années 70, le pesticide est toujours utilisé pour le contrôle du paludisme dans d'autres régions du monde, comme en Inde et en Afrique du Sud.

Des traces de DDT, qui est un polluant persistant, persistent encore dans le circuit alimentaire, principalement dans certains produits d'origine animale, explique l'auteur principal, Michele La Merrill, professeur au Département de toxicologie environnementale de de l'UC Davis, qui rappelle aussi la sensibilité durant la période prénatale aux perturbateurs environnementaux. Son étude a évalué les concentrations de DDT dans des échantillons de sang prélevés sur des femmes en cours de soins obstétricaux dans la région de San Francisco entre 1959 et 1967-donc avant l'interdiction du DDT- puis a également suivi les filles de ces femme, jusqu'à l'âge adulte. Les filles de ces femmes exposées avant l'interdiction du DDT présentent un risque accru d'hypertension.

Source: Environmental Health Perspectives March 12, 2013 doi:10.1289/ehp.1205921 Prenatal Exposure to the Pesticide DDT and Hypertension Diagnosed in Women Before Age 50: A Longitudinal Birth Cohort Study (Vignette reach, visuel Heart and Stroke Foundation)

Accéder aux dernières actualités sur Pesticides et santé

Autres actualités sur le même thème