Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAN BLANC: 300 victimes prises en charge

Actualité publiée il y a 3 années 4 mois 1 semaine
Attentats

Le Plan Blanc des établissements de santé permet d’organiser et mettre en œuvre les ressources nécessaires pour gérer les situations d’urgence sanitaire et de crise. Déclenché dès 22H30 dans les établissements de l’AP-HP à la suite des attentats meurtriers du 13 novembre, il a permis de mobiliser tous les personnels nécessaires, notamment les équipes des SAMU et les urgences dans 8 établissements parisiens, l’hôpital Saint-Louis, l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’hôpital Européen Georges Pompidou, l’hôpital Henri-Mondor, l’hôpital Lariboisière, l’hôpital Saint-Antoine, l'hôpital Bichat et l’hôpital Beaujon.

Inscrit dans la loi depuis 2004, le Plan Blanc met à disposition des préfets de département un outil de réponse aux menaces sanitaires graves pouvant être adapté aux risques spécifiques quelles que soient leurs caractéristiques. Le plan blanc permet ainsi la mobilisation si nécessaire de toutes les structures sanitaires et médicosociales et de tous les professionnels de santé pouvant être concernés par ce type d'événement. Il précise leur rôle, les modalités de leur mobilisation et les moyens de leur coordination. Le plan blanc permet également de déprogrammer des activités non indispensables, afin de renforcer les ressources (professionnels, matériels, lits supplémentaires) allouées à la situation d'urgence.


Ici, le plan blanc déclenché dès 22H30 a permis de réunir toutes les capacités nécessaires pour prendre en charge les 300 victimes dans les hôpitaux de l'AP-HP mobilisés, dont :

- 80 personnes en situation d'urgence absolue,

- 177 personnes en situation d'urgence relative,

- 43 personnes impliquées (témoins ou proches) ont également été prises en charge.

Hier soir, 14 novembre, 19H, 109 personnes étaient déjà sorties.

La majorité des victimes hospitalisées sont atteintes de traumatismes divers et parfois multiples qui pourront nécessiter une prise en charge médicale dans la durée. Les capacités nécessaires pour assurer leur prise en charge sont réunies, précise le communiqué de l'AP-HP.

Les ressources en sang sont à ce stade suffisantes a précisé l'EFS, la mobilisation des donneurs doit s'effectuer dans la durée dans les jours qui viennent.

Pour connaître la collecte de sang la plus proche de chez vous et tout savoir sur le don de sang : dondusang.net

Conditions pour donner son sang :

- Etre âgé de 18 à 70 ans et peser au moins 50kg.

- Ne pas venir à jeun pour donner son sang.

- Se munir d'une pièce d'identité pour un premier don.

Source : AP-HP (Visuel DOMINIQUE FAGET / AFP)

Informations sur l'identité des victimes éventuellement hospitalisées à l'AP-HP : 01 40 27 40 27

Numéro d'information et d'assistance aux victimes : 0 800 40 60 05

EFS (Etablissement Français du Sang) : dondusang.net


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018