Vous recherchez une actualité
Actualités

POLLUTION: Reconnue comme facteur majeur de cancer par l'OMS

Actualité publiée il y a 7 années 2 semaines 32 min
CIRC

C’est la conclusion d’un examen de la dernière littérature scientifique disponible et la décision des principaux experts mondiaux. Le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS classe, au 17 octobre, la pollution de l'air extérieur et, indépendamment, les microparticules, comme des facteurs cancérogènes pour les humains, du groupe 1, c’est-à-dire avérés ou certains. Cette conclusion solennelle qui lance un signal fort à la communauté internationale et aux décideurs politiques pour la lutte contre la pollution, ne manquera pas d’inquiéter l’ensemble des habitants des zones concernées, en particulier des grandes métropoles.


Un risque certain de cancer du poumon (groupe 1), dose-dépendant en fonction des niveaux d'exposition, une association positive avec un risque accru de cancer de la vessie, font partie des principales conclusions du groupe de travail. Et bien que chaque endroit sur terre ait son type de pollution, la conclusion vaut… « pour toutes les régions du monde », précise le rapport du CIRC.

La pollution atmosphérique est déjà connue pour augmenter les risques d'un grand nombre de maladies, comme les maladies respiratoires et cardiaques. Son fardeau a été récemment estimé à plus de 2 millions de décès chaque année, dont plus de 220.000 par cancer du poumon, et à une hausse de 52% des hospitalisations pour insuffisance cardiaque.

C'est donc le cancérogène environnemental le plus répandu, résume le CIRC, une cause environnementale de premier plan de décès par cancer. C'est l'analyse de plus de 1.000 études qui permet d'aboutir à ces conclusions. Le Groupe de travail a estimé, au vu de ces données, qu'un lien de causalité a bien été établi entre l'exposition et le cancer humain. Ce classement de la pollution de l'air extérieur comme cancérogène pour l'homme, représente donc une étape importante. Car l'espoir est qu'il existe des moyens efficaces pour la réduire.

Source: CIRC IARC: Outdoor air pollution a leading environmental cause of cancer deaths et IARC Scientific Publication No. 161: Air Pollution and Cancer (as an e-Book). Cette évaluation sera publiée dans l'édition du 24 octobre du Lancet Oncology

Autres actualités sur le même thème