Vous recherchez une actualité
Actualités

SURPOIDS et incontinence masculine: Les multi-bénéfices d'une perte de poids

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 6 jours
The Journal of Urology

Chez les hommes aussi, l'obésité et le diabète de type 2 sont impliqués dans le développement de la dysfonction des voies urinaires. Cette étude, menée à l’Université de Californie- San Francisco, ouvre une piste d’amélioration possible. Ses conclusions, publiées dans le Journal of Urology, suggèrent, qu’une intervention intensive sur le mode de vie, permet de réduire rapidement la prévalence de l’incontinence urinaire, chez des hommes diabétiques en surpoids ou obèses.

L'obésité, définie par un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 kg/m2, est un facteur de risque reconnu d'incontinence urinaire d'effort, d'urgenturie ou encore d'incontinence mixte. Associée à d'autres facteurs comme le diabète de type 2, le surpoids, en exerçant une pression sur les muscles pelviens, peut entraîner une dysfonction des voies urinaires chez les hommes.


Cette étude californienne, qui a suivi 1.910 hommes âgés de 45 à 76 ans avec un diabète de type 2 et un IMC >25 a évalué l'efficacité d'une intervention intensive de perte de poids et sur le mode de vie, sur les symptômes d'incontinence urinaire, la fréquence urinaire et la nycturie.

Ce programme comportait des réunions hebdomadaires en groupe, des séances individuelles de conseil et de soutien sur un contrôle strict de l'apport calorique, une modification du régime alimentaire et la pratique progressivement plus soutenue de l'exercice physique. Le groupe témoin n'a suivi qu'un programme standard d'éducation thérapeutique sur le diabète. L'analyse montre que, l'intervention intensive entraîne,

· une perte de poids plus importante, soit 9,4% du poids corporel de départ vs 0,7% pour le groupe témoin,

· une diminution des symptômes de 11,3% à 9,0%, à comparer à une augmentation des mêmes symptômes dans le groupe témoin (de 9,7% à 11,6%),

· enfin, une réduction, à 1 an, de 38% de la prévalence de l'incontinence.

La perte de poids associée à une réduction rapide de l'incontinence urinaire : Si aucun effet significatif du traitement n'est constaté sur les symptômes de nycturie ou la fréquence urinaire, ces résultats suggèrent que la perte de poids est bien associée, également chez les hommes, à une réduction des symptômes d'incontinence urinaire. Si les bienfaits des conseils diététiques et de l'exercice pour les patients obèses et diabétiques sont déjà bien connus, concluent les auteurs, leur bénéfice sur la réduction de l'incontinence peut être une motivation supplémentaire.

En cas d'incontinence, le mieux est de consulter. L'incontinence n'est pas une fatalité, aujourd'hui, de nombreux traitements existent, tout comme de larges gammes de protections et de sous-vêtements conçues spécifiquement pour les hommes, alliant confort, sécurité et discrétion et proposées en plusieurs tailles et plusieurs niveaux d'absorption.

Source: The Journal of Urology 18 February 2014 doi:10.1016/j.juro.2014.02.036 Intensive lifestyle intervention reduces urinary incontinence in overweight/obese men with type 2 diabetes: Results from the Look AHEAD trial


Pour en savoir plus
avec TENA Types, causes et traitement de l'incontinence

Recevoir un échantillon

Autres actualités sur le même thème