Vous recherchez une actualité
Actualités

Une DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE combinée à l'allaitement maternel réduit le risque de diabète

Actualité publiée il y a 6 années 2 mois 3 semaines
JAMA Pediatrics

L'alimentation des enfants et en particulier le mode de diversification alimentaire pourrait bien avoir un impact sur le risque de diabète de type 1 de l’enfant, un peu plus tard dans la vie. Une diversification alimentaire pas trop précoce et combinée à la poursuite de l’allaitement maternel, permettrait de réduire ce risque. Cette étude de l’Université du Colorado, soutenue par les National Institutes of Health (NIH) et publiée dans la revue JAMA Pediatrics, confirment que le mode de sevrage est un facteur sensible pour le métabolisme de l’enfant, alors que l'incidence du diabète de type 1 se développe dans le monde entier, en particulier parmi les enfants de moins de cinq ans.

Cette étude longitudinale, la Diabetes Autoimmunity Study in the Young (DAISY) a suivi 1.835 enfants à risque génétique accru de diabète de type 1. Les chercheurs ont pris en compte l'âge d'introduction des aliments solides, la nature des aliments introduits et l'incidence du diabète de type 1.


· 53 des enfants participants (3%) ont développé un diabète de type 1.

· Ainsi, les nourrissons qui commencent une alimentation « solide » avant l'âge de 4 mois ont un risque de diabète de type 1 presque 2 fois plus élevé que les enfants qui vont commencer à à 4 ou 5 mois,

· après l'âge de 6 mois, ce risque apparaît également plus élevé,

· enfin, ce risque diminue si la mère allaite toujours le bébé lors de l'introduction des aliments solides.

· un risque accru de diabète de type 1 est également constaté,

- avec l'introduction des fruits avant 4 mois,

- avec l'introduction du riz et de l'avoine après 6 mois.

Des données en ligne avec les recommandations : Le Pr Jill Norris, du Département d'épidémiologie à l'école de santé publique de l'UC rappelle que ces résultats sont en ligne avec les recommandations de l'American Academy of Pediatrics sur le moment de la diversification alimentaire. Les données suggèrent en effet que les parents devraient attendre le 4ème mois de l'enfant et si le bébé est prêt, ne pas trop tarder après le 6ème mois et de préférence effectuer cette diversification alors que la mère allaite toujours le bébé.

N.B. Diversifier avant le quatrième mois augmente aussi le risque d'allergies alimentaires. Ce risque est d'autant plus important que l'enfant présente un terrain héréditaire.

Source: JAMA Pediatrics 2013 doi: 10.1001/jamapediatrics.2013.317 Infant Exposures and Development of Type 1 Diabetes Mellitus: The Diabetes Autoimmunity Study in the Young (DAISY) (Visuel NIH)

Lire aussi : NUTRITION: Les aliments pour bébés trop pauvres en nutriments

ALLAITEMENT, sevrage et diversification déterminent le risque d'obésité à vie

Accéder au Dossier de Santé log « Diversification alimentaire ». Pour y accéder, vous devez vous inscrire et vous identifier

Autres actualités sur le même thème