Vous recherchez une actualité
Actualités

VIEILLISSEMENT: Le boom des Aînés orphelins

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 3 semaines
AGS

Le concept est développé par un gériatre du North Shore-Long Island Jewish (LIJ) Health System, lors de la Réunion annuelle de l’American Geriatrics Society de Washington : Les « «aînés orphelins» (elder orphans), un nouveau groupe sociodémographique nourri par les baby-boomers qui vieillissent, souvent sans enfants et célibataires, et qui sont ainsi à risque élevé de solitude et de vulnérabilité. Alors qu’aux Etats-Unis (terrain de l’étude), une personne âgée sur 4 est laissée « pour compte », sans proche ou aidant naturel, l’auteur appelle à davantage d'efforts de sensibilisation auprès de l’ensemble de la société.

En France (Voir courbe ci-contre), la situation est similaire. Le dernier bilan de la DREES intitulé à juste titre « Solidarité et Santé » suggère que l'arrivée des générations du baby-boom à l'âge de 80 ans à partir de 2030 doit être anticipée, à la fois au niveau des structures d'accueil mais sur la gestion sociale de la dépendance. Alors qu'en 2012, 1,2 million de personnes âgées étaient dépendantes au titre de grille AGIR, ce nombre pourrait être multiplié par 2 à l'horizon 2060, selon une hypothèse « intermédiaire ». Alors qu'en 2060, un tiers de la population sera âgé de plus de 60 ans, vs seulement un quart aujourd'hui, la prise en charge de la dépendance liée au vieillissement s'annonce donc comme un enjeu majeur à anticiper par les politiques publiques.


Les «aînés orphelins » forment ainsi un groupe vulnérable en pleine croissance alors que la société vieillit et que l'espérance de vie augmente et la société doit se préparer à la façon de s'adapter en développant des services de santé, sociaux, d'intervention d'urgence et les ressources éducatives nécessaires.

Le calcul de l'auteur est simple. Au-delà des données présentées spécifiques aux Etats-Unis, ce groupe de patients utilise actuellement des ressources de santé coûteuses, car il ne dispose pas de la capacité à accéder aux ressources communautaires. En apportant des services sociaux et de soutien adaptés, il est possible d'améliorer la santé et la qualité de vie des aînés « orphelins » tout en réduisant les coûts élevés des soins de santé.

Bref, un appel à plus grande prise de conscience et un meilleur suivi de ce groupe de population vulnérable.

En France, la loi d'adaptation de la société au vieillissement prévoit, déjà sur le papier, dans le même sens « d'anticiper la perte d'autonomie » par la prévention par le mode de vie, par l'équipement du domicile ou par le soutien communautaire. L'objectif, réduire le taux de dépendance actuellement de 8% chez les plus de 60 ans. Un volet, plus sociétal souhaite également mieux intégrer les plus âgés dans la vie sociale, sans oublier les aidants, eux-aussi souvent âgés ou d'âge mûr.

Sources: AGS meeting 15-May-2015 Aging baby boomers, childless and unmarried, at risk of becoming 'elder orphans'

DREES L'état de santé de la population en France - Édition 2015 (Visuel Insee)

Lire aussi : SOCIÉTÉ: Mais quel effet ça fait d'être vieux?

VIEILLISSEMENT: La société devra s'adapter -

Autres actualités sur le même thème