Vous recherchez une actualité
Actualités

VIOLENCES sur ENFANTS: 1 cas sur 5 concerne un abus sexuel

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 4 semaines
International Violence Against Children

13,8 millions d’appels d’enfants dans le besoin ou de personnes témoins de situations à risques impliquant des enfants, c’est le nombre astronomique d’appels reçus, en un an seulement, par l’ensemble des réseaux d’assistance téléphoniques dans le monde. Un chiffre marquant de ce rapport International Violence Against Children (Violence contre les enfants), présenté le 25 janvier par le réseau mondial Child Helpline Internationale et 119-Allô Enfance en Danger. Dernier chiffre, un appel sur 5 concerne des actes de violence ou d’abus sexuel.

Child Helpline International (CHI) est le réseau mondial de membres des lignes d'assistance aux enfants dans 133 pays. CHI utilise les informations collectées à partir de ces appels pour protéger les enfants dans le besoin et leur apporter toute l'aide nécessaire. Car, la plupart du temps, les lignes d'assistance aux enfants sont les premiers points de contact des enfants avec les services de protection et d'écoute. Au niveau international, 4 appels sur dix concernent des cas d'abus physique commis envers des enfants, un quart des appels des actes d'intimidation et un cas sur cinq des abus sexuels. Les actes de négligence et d'abus moral représentent 9% des appels. Les petites filles sont les plus touchées. Elles sont les victimes dans 62% des appels. Ainsi, trois quarts des appels concernant d'actes de violence sexuelle provenaient de filles. · Dans 60% des cas signalés, l'auteur du crime infantile est un homme. Pour toutes les formes d'abus, à l'exception de l'abus moral, les hommes et les jeunes hommes sont les auteurs les plus courants. Lorsque la victime est un garçon, dans 75% des cas, l'auteur est un homme, lorsque la victime est une fille, dans 60% des cas, l'auteur est toujours un homme. Dans 50% des cas, cet homme fait partie de la famille. Les professeurs sont eux aussi mis en cause dans ce rapport, tout comme les camarades et les parents adoptifs… · L'agression a lieu au foyer, à l'école ou dans le voisinage quelles que soit le pays et la classe sociale. Et en France ? Comme l'écrit Allô, Enfance en Danger, en 21 ans, le téléphone n'a jamais cessé de sonner…et le 119 aura reçu près de 600.000 appels en 2010, soit plus de 1.600 appels par jour. Ce service aura permis d'aider, depuis sa création, plus de 221 000 enfants qui ont fait l'objet d'une demande d'évaluation. Dans la grande majorité des appels traités, l'appelant n'est pas anonyme et 1 sur 3 fait partie de la famille proche, et 1 sur 10 est un enfant. · Là encore, les auteurs présumés sont principalement membres de la famille proche, les beaux-parents étant les auteurs les plus fréquemment cités après les parents. Dans 80% des cas, les violences évoquées sont soit physiques soit psychologiques. Les types de dangers évoqués comprennent les violences sexuelles qui, dans près d'un cas sur 2, impliquent une aide immédiate (Voir tableau ci-contre). En France aussi, les appels concernent davantage des filles. Et, en cas de violences sexuelles, le père est l'auteur le plus désigné suivi du beau-père.


Autres actualités sur le même thème