Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL : Après 40 ans, trop souvent une habitude chez les hommes

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 1 semaine
INPES

Chaque jour, consommer de l’alcool et en plus de manière excessive en certaines occasions est un usage fréquent, après 40 ans. Passé cet âge, plus d’un homme sur 4 consomme de l’alcool quotidiennement et 15% de manière excessive alors que moins de 10% des femmes sont dans ce cas. Une " habitude " donc plus typiquement masculine après 40 ans et dont les hommes ont tendance à minimiser les conséquences. Une nouvelle campagne de l’Institut national et de prévention sur la Santé, "Boire un peu trop tous les jours, c'est mettre sa vie en danger", s’attaque dès le 13 mars, tout particulièrement aux " buveurs d’âge mûr ".

Cette consommation régulière ou quotidienne d'alcool quasiment inexistante avant 40 ans (3,4 % des 15-39 ans et qui concerne en revanche 16,6 % des 40-75 ans apparaît donc encore fortement liée au sexe et augmente avec l'âge, en particulier après 40 ans. Ce sont les derniers chiffres du Baromètre Santé 2010 publiés le 10 mars, à l'occasion de la présentation ce cette nouvelle campagne nationale de prévention.


La campagne télévisée de l'INPES, diffusée du 13 mars au 6 avril, s'adresse spécifiquement à ce quadra consommateur excessif d'alcool avec un spot qui suit toute une journée émaillée de verres pour se conclure par le message « Boire un peu trop tous les jours, c'est mettre sa vie en danger ». Car au-delà de la consommation régulière, les hommes de plus de 40 ans gardent des habitudes de jeunesse, de consommation festive : Ainsi, 45% des hommes de plus de 40 ans déclarent avoir bu au moins une fois 6 verres ou plus en une même occasion au cours des 12 derniers mois (contre 15% des femmes).

Plus les hommes consomment régulièrement de l'alcool, plus ils ont tendance à en minimiser les conséquences et à écarter le risque pour eux-mêmes, selon les derniers baromètres Santé. On sait qu'une personne qui consomme de l'alcool de façon régulière et excessive (à partir de 21 verres par semaine pour les hommes et de 14 pour les femmes) augmente ses risques de développer de nombreuses maladies : cancers, maladie du foie (cirrhose), problèmes cardiovasculaires et digestifs, ainsi que des troubles psychiques comme la dépression et l'anxiété.

Des risques dont les Français ne sont pas toujours conscients, car si 85% des Français estiment que les accidents de la route et les violences sont les principaux risquent liés à l'alcool seuls moins de 13 % d'entre eux disent craindre les maladies liés à l'alcool.