Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: L'espoir BACE2, l'enzyme qui coupe la bêta-amyloïde en petits morceaux

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 13 heures
Molecular Neurodegeneration

Cette enzyme pourrait représenter un nouvel outil puissant pour lutter contre la maladie d'Alzheimer expliquent ces chercheurs de la Mayo Clinic (Floride). L'enzyme, connue sous le nom BACE2 détruit la protéine toxique bêta-amyloïde qui « envahit » le cerveau des patients atteints par la maladie. Ces résultats publiés dans l’édition du 17 septembre de la revue Molecular Neurodegeneration ouvrent un nouvel espoir de thérapie génique efficace pour les 25 millions de personnes atteintes. L'équipe de recherche de la Mayo, dirigée par le Pr Malcolm A. Leissring, chercheur en neurosciences a découvert cette efficacité de BACE2, en testant des centaines d'enzymes sur leur capacité à réduire les niveaux de bêta-amyloïde. BACE2 s’avère la plus efficace. C’est une découverte intéressante alors que BACE2 est étroitement liée à une autre enzyme, BACE1, impliquée dans la production de bêta-amyloïde.

BACE1 et BACE2, des effets totalement opposés: Bien que dotées d'une grande similitude, les deux enzymes ont des effets totalement opposés sur la bêta-amyloïde, BACE1 produit, tandis que BACE2 supprime. La protéine bêta-amyloïde est un fragment d'une protéine plus grande, appelée APP (pour amyloid precursor protein), et est produite par des enzymes qui coupent APP à deux endroits. BACE1 est l'enzyme responsable de la première coupe. La recherche a montré que, · BACE2 coupe aussi, mais la bêta-amyloïde en petits morceaux, ce qui la détruit. Bien que d'autres enzymes soient connues pour briser la bêta-amyloïde, BACE2 est particulièrement efficace dans cette fonction, expliquent les auteurs. · BACE2 peut également faire baisser les niveaux de bêta-amyloïde par un second mécanisme, en coupant APP à un endroit différent de BACE1, en fait en plein milieu d'APP, ce qui empêche la production de bêta-amyloïde. «Le fait que BACE2 puisse briser la bêta-amyloïde par 2 mécanismes distincts rend cette enzyme un candidat particulièrement intéressant en thérapie génique, pour traiter la maladie d'Alzheimer», explique le Pr Samer Abdul-Hay, co-auteur et également chercheur en neurosciences à la clinique Mayo.


A contrario, des déficiences dans BACE2 pourraient augmenter le risque de maladie d'Alzheimer, un point important alors que certains antiviraux (anti-VIH, par ex.) inhibent les enzymes similaires à BACE2.

Des 2 mécanismes, celui qui consiste à couper la bêta-amyloïde en petits morceaux, est vraisemblablement le plus pertinent, suggèrent les chercheurs notent, parce que le second mécanisme, où BACE2 coupe APP, ne se produit pas dans le cerveau. Désormais les chercheurs, subventionnés par les National Institutes of Health (NIH) vont pouvoir étudier si bloquer BACE2 sur un modèle murin peut augmenter le risque de maladie d'Alzheimer.

Source: Molecular Neurodegeneration 2012, 7:46 17 September 2012 doi:10.1186/1750-1326-7-46 Identification of BACE2 as an avid SZ-amyloiddegrading protease (Vignette béta-amyloïde avec BACE 2 "Merge")

Accéder aux dernières actualités sur la Mémoire, déclin cognitif, aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages