Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de l'OESOPHAGE: La caméra-pilule qui pourrait reléguer l'endoscopie

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 4 semaines
Nature Medicine

Elle est décrite comme une technique d'imagerie rapide, simple et sans douleur que les patients pourraient largement préférer à l’endoscopie. Cette nouvelle caméra-pilule à…avaler pourrait permettre de détecter les stades précoces du cancer de l'œsophage selon cette description de chercheurs de la Harvard Medical School publiée dans l’édition du 13 janvier de Nature Medicine.

C'est un dispositif de haute technologie, de la taille d'une vitamine, à base de lasers optiques, permettant de photographier l'intérieur de l'estomac et de l'œsophage en détail. Cette nouvelle technique pourrait détecter les signes précoces des cancers de l'appareil digestif. Aujourd'hui, ce type d'examen est réalisé par endoscopie, une méthode qui a ses inconvénients, rappellent les auteurs : menée sous anesthésie donc chronophage et perturbante, nécessitant un personnel très spécialisé, coûteuse …


La caméra-pilule pourrait donc faciliter le diagnostic, mais aussi apporter, selon les chercheurs des images plus détaillées que l'endoscopie. La caméra laser en forme de pilule mesure (tout de même) 1,28 cm par 2,48 cm. Elle utilise un laser infra-rouge qui tourne à grande vitesse pour prendre des images haute définition sur 360° du tissu environnant. La caméra, une fois avalée, capte des images microscopiques de la muqueuse de l'œsophage et de l'intestin à haute résolution alors qu'elle se déplace naturellement dans le tube digestif. Une fois que la caméra « arrive » sur une zone d'intérêt ou de préoccupation, elle peut être tirée lentement par son attache (fixée à la caméra). Toutes les données visuelles sont renvoyées à une console de traitement qui reconstruit une image 3D détaillée adaptée à l'examen du médecin.

La nouvelle technologie n'a été testée à ce stade que sur 13 patients et devra être testée sur un nombre plus important de patients. Sur ces patients, les auteurs constatent que le temps de transit moyen pour l'imagerie d'une longueur de 15 cm est d'un peu moins d'une minute (58s). Un examen « complet » dure environ 6 mn. Aucune complication n'a été signalée.

Après l'examen, la pilule peut être désinfectée et utilisée sur d'autres personnes !

Source: Nature Medicine doi:10.1038/nm.3052 online January 13 2013Tethered capsule endomicroscopy enables less invasive imaging of gastrointestinal tract microstructure

Autres actualités sur le même thème

Pages