Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS: Hausse des ingestions accidentelles chez les enfants américains

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 3 semaines
JAMA Pediatrics

L'assouplissement de la législation sur le cannabis, dans certains états des Etats-Unis, a ses effets collatéraux chez les enfants, révèle cette étude de l’Université du Colorado à Denver. Cookies, bonbons, brownies et boissons au cannabis, ingérées accidentellement bien sûr, ont fait leurs petites victimes. Dans l’état du Colorado, aucun cas n’avait été rapporté avant l’autorisation. Depuis, près de 600 enfants ont été évalués pour ingestion accidentelle de cannabis et 14 ont dû être traités. Ces résultats, publiées dans le JAMA Pediatrics ont incité les autorités à imposer un emballage résistant.

« Nous assistons à une augmentation des ingestions accidentelles de marijuana par les enfants depuis la modification des lois sur les drogues dans le Colorado », explique le Dr George Wang, auteur principal de l'étude et professeur en pédiatrie à l'Hôpital des enfants du Colorado. « Nous devons éduquer les usagers, la communauté et les professionnels de la santé sur les dangers possibles pour les enfants ».


Alors que 1.378 patients de moins de 12 ans ont été évalués pour ingestions accidentelles, 790 avant le 30 septembre 2009 date du changement de législation et 588 après le 1er octobre 2009, aucun enfant n'avait dû être traité avant, 14 ont dû l'être après dont 8 enfants qui avaient ingéré des aliments au cannabis.

En cause aussi, la concentration du cannabis, beaucoup plus élevée en THC. Certaines « infusions » vont contenir ainsi jusqu'à 300 milligrammes de THC. Les enfants qui ingèrent de telles préparations risquent des problèmes respiratoires, une somnolence extrême, des difficultés à marcher et une léthargie. Ici, 9 patients ont eu une léthargie, 1 une ataxie, 1 une insuffisance respiratoire. 8 patients ont été hospitalisés dont 2 en unité de soins intensifs. 8 de ces expositions étaient alimentaires. De plus, toute une batterie de tests coûteux est nécessaire pour diagnostiquer leur problème parce l'exposition n'est pas connue ou pas révélée et que les professionnels de santé ne sont pas familiarisés ces symptômes.

La clé, la prévention …grâce à un emballage résistant à l'enfant, suggèrent les auteurs. Dans l'état du Colorado, les auteurs ont depuis obtenu gain de cause puisque qu'un amendement précise aujourd'hui les règles d'un emballage résistant aux enfants pour tous les produits issus du cannabis.

« Les enfants ne résistent pas à l''attrait de ces produits comestibles à base de « marijuana » qui ressemblent à des aliments classiques », cependant, à ce jour, aucun autre état n'a élaboré une loi sur le conditionnement, y compris Washington qui a pourtant légalisé l'usage récréatif du cannabis l'an dernier.

Autres actualités sur le même thème