Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉPRESSION: L'EPO pour booster le cerveau?

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 1 jour
FASEB Journal

L’Erythropoïétine ou EPO, dénoncée dans le dopage de certains sportifs et connue pour augmenter les performances physique ferait aussi son effet sur le cerveau, selon ces chercheurs de l'Université de Zurich. Leurs conclusions qui montrent que l’EPO optimise aussi les performances cérébrales, la motivation et pourrait même être un antidépresseur viennent d’être publiées dans l’édition du 8 juin du FASEB Journal.

L'EPO, une protéine naturelle qui augmente la production de globules rouges et donc le transport de l'oxygène vers les muscles, vient de montrer, sur l'animal, ses effets d'amélioration des performances cérébrales.


L'EPO a un impact immédiat sur ​​la performance physique : Max Gassmann, physiologiste vétérinaire à l'Université de Zurich montre que l'EPO augmente également la motivation dans le cerveau de la souris. L'équipe de Gassmann a testé les effets de l'EPO sur des souris génétiquement modifiées produisant de l'EPO humaine dans leur cerveau et sur des souris auxquelles les chercheurs ont injecté l'hormone dans le cerveau. Les 2 groupes de souris montrent une performance accrue, physique, sur un tapis roulant par rapport à des animaux témoins non traités.

L'EPO a un impact sur l'humeur, aussi. Car les chercheurs constatent également que l'EPO dans le cerveau déclenche un coup de fouet en augmentant la motivation sans pour autant augmenter le nombre de globules rouges. Lorsqu'injectée à des doses élevées, l'EPO traverse la barrière hémato-encéphalique, ce qui déclenche des effets protecteurs neuronaux. Ici, les chercheurs identifie son second effet, d'activation du cerveau sans modification de la production de globules rouges. L'EPO pourrait donc, selon les chercheurs, être utilisée chez les patients qui souffrent de dépression. Les auteurs rappellent que de récentes études menées en Allemagne et au Danemark montrent que l'EPO peut améliorer les symptômes de patients souffrant de schizophrénie.

Source: FASEB Journal. Doi: 10.1096/fj.11-191197 Acute and chronic elevation of erythropoietin in the brain improves exercise performance in mice without inducing erythropoiesis.

Accéder aux dernières actualités la Dépression

Autres actualités sur le même thème