Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PHYSIQUE: Pas envie ? Une pilule à l'EPO pourrait vous y inciter

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 4 jours
Faseb Journal

Vous avez la flemme de vous mettre à une activité sportive ? Malgré tous les bénéfices d’un exercice régulier pour la santé ? Ces scientifiques viennent de trouver un composé qui pourrait bien vous aider à vous y mettre plus sérieusement. Cette recherche, publiée dans l’édition du 8 juin du Faseb Journal, montre en effet que l’élévation aiguë et chronique de l'érythropoïétine dans le cerveau améliore la motivation pour l’exercice physique, et sans induire l'érythropoïèse*.

Alors que l'industrie s'active à trouver de nouveaux médicaments de perte de poids, cette recherche aborde le problème sous un angle différent. Celui d'une petite pilule qui inciterait à une pratique régulière et motivée de l'exercice physique. Et cette étude suggère que cela pourrait être possible. Cette équipe de chercheurs suisses constate, en effet, qu'une hormone, l'érythropoïétine (Epo), injectée dans le cerveau de souris, les pousse à s'activer mis sans accroître le nombre de globules rouges, ce qui est la fonction de cette protéine naturelle.


De la maladie d'Alzheimer à l'obésité : La perspective d'un tel traitement laisse espérer des avantages évidents pour un large éventail de problèmes de santé allant de la maladie d'Alzheimer à l'obésité et jusqu'aux les troubles de santé mentale. Nous avons d'ailleurs, dans un précédent article, évoqué l'usage thérapeutique possible de l'EPO, dans le traitement des troubles de l'humeur, dont la dépression, à l'issue de ces nouvelles données.

Mais l'Epo augmente aussi la motivation à l'activité physique, conclut le chercheur principal Max Gassmann, de l'Université de Zurich. Sa recherche, menée sur 3 types de souris, sans traitement, avec injection d'EPO humaine et génétiquement modifiées pour produire l'EPO humaine dans le cerveau, montre que les 2 groupes de souris avec EPO humaine dans le cerveau montrent des performances significativement accrues mais sans augmentation des globules rouges*.

Source: FASEB Journal. Doi: 10.1096/fj.11-191197 Acute and chronic elevation of erythropoietin in the brain improves exercise performance in mice without inducing erythropoiesis (Visuel Fotolia © Konstantin Yuganov - Fotolia.com)

Lire aussi : DÉPRESSION: L'EPO pour booster le cerveau?

Autres actualités sur le même thème