Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE: Vaccin par spray nasal, chaque année, pour les enfants britanniques

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 2 semaines
NHS- JCVI

Les enfants britanniques pourraient se voir proposer dès 2014 –via leurs parents- le vaccin anti-grippe chaque année, par spray nasal, si l’on en croit ce rapport d’experts indépendants, qui appelle le gouvernement britannique à proposer à tous les enfants âgés de 2 à 17 à 17 ans, la vaccination antigrippale annuelle. Pour cause, son analyse aboutit à 2.000 décès et 11.000 hospitalisation en moins, avec seulement 30% des enfants vaccinés.

C'est le Joint Committee on Vaccination and Immunisation (JCVI : Comité mixte sur la vaccination), interrogé par le Ministère de la santé britannique (Secretary of State for Health) qui a analysé une étude menée par la Health Protection Agency (HPA) and la London School of Hygiene and Tropical Medicine sur l'impact et la rentabilité du programme de vaccination de grippe actuelle et les extensions possibles de ce programme à des groupes à plus faible risque. L'analyse du JCVI conclut qu'il pourrait y avoir 2.000 décès et 11.000 hospitalisations liés à la grippe, en moins, chaque année, si seulement 30% des enfants étaient vaccinés contre la grippe.


Le National Health Service (NHS) britannique, qui relaye l'information, précise néanmoins qu'en pratique, proposer la vaccination anti-grippe aux enfants suppose le lancement d'une grande campagne de vaccination et ne pourrait donc être opérationnelle avant l'automne 2014.

9 millions de petits britanniques concernés : Si la vaccination anti-grippe est facultative, elle reste mais fortement recommandée, et ici, avec le vaccin par spray nasal « Fluenz », serait facilitée, tout en garantissant une bonne efficacité et un bon profil d'innocuité. Fluenz, un vaccin vivant atténué, est justement disponible au Royaume-Uni depuis cette année et cette autorisation fait partie des arguments pris en compte dans la réflexion britannique. Ce serait donc, dès 2014, si le Ministère retient cette recommandation, 9 millions de petits britanniques qui se verraient proposer la vaccination par Fluenz, étant exclus certains groupes d'enfants atteints par exemple, d'immunodéficience ou d'allergie.

En étendant ainsi la couverture vaccinale, les experts tiennent compte de la réduction de propagation de la grippe, ce qui protègerait les autres tranches d'âge de la population, dont les moins de 2 ans, pour lesquels le vaccin n'est pas autorisé. L'analyse du JCVI conclut ainsi que si, bien entendu, cet effort de vaccination sera extrêmement coûteux, en fin de compte, il est très susceptible d'être très rentable. «Le plus grand avantage sera de protéger ainsi aussi les très jeunes nourrissons, les personnes âgées et des groupes à risque tels que les patients souffrant d'asthme, de sclérose en plaques ou de maladie cardiaque ».

Source : JCVI Published online July 25 2012 Position statement on the annual influenza vaccination programme , NHS (Visuel) “Children to be offered annual flu vaccine” et Fluenz nasal spray suspension Influenza vaccine (live attenuated, nasal) (November 19 2011)

Accéder aux dernières actualités sur le vaccin anti-grippe

Autres actualités sur le même thème