Vous recherchez une actualité
Actualités

HÔPITAL: Au Royaume-Uni, on "vire" des patients hospitalisés la nuit

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 1 semaine
NHS

Le National Health Service et de nombreux médias britanniques rapportent que les sorties d’hospitalisation en fin de soirée voire la nuit, sont devenues de plus en plus fréquentes au Royaume-Uni. 8.000 patients hospitalisés seraient ainsi « évacués » dans la nuit chaque semaine afin de libérer des lits, selon les conclusions d’une enquête menée par The Times.

Le Times estime ainsi que ce serait ainsi plus de 400.000 patients qui seraient jetés hors de l'hôpital chaque année, dans la tranche horaire 23 heures-6 heures, c'est-à-dire en pleine nuit. Et parmi ces patients, des personnes âgées ou vulnérables, se trouvant donc en rupture des soins nécessaires. Pour aboutir à ces conclusions, le magazine aurait interrogé 170 groupes hospitaliers et analysé les réponses d'une centaine de répondants. 239.233 sorties de nuit auraient ainsé été comptabilisées, aboutissant, pour l'ensemble du pays, à cette estimation globale de 400.000 soit 3,5% du nombre annuel de sorties d'hospitalisation. La sortie serait fréquemment inappropriée. Ces résultats ont déclenché une enquête du NHS. Son directeur médical, Sir Bruce déclare: «Les patients ne doivent être libérés que lorsque c'est cliniquement possible, en toute sécurité et conformité sur le plan pratique pour eux et leurs familles. Il n'est pas admissible de renvoyer les patients chez eux tard dans la nuit…».


Les NHS précisent néanmoins, qu'une petite part de ces sorties nocturnes est justifiée, en particulier, celles qui suivent les admissions liées à une ivresse (Soit plus d'un million d'hospitalisations chaque année en Angleterre), certaines femmes ayant accouché et qui choisissent de rentrer à la maison …, les cas d'urgence dits suspects, pour lesquels une hospitalisation prolongée ne se justifie pas. Enfin, une partie des sorties d'hospitalisation effectuées plus tôt dans la journée pourraient être enregistrées de nuit par le personnel, lorsque l'activité est plus calme ou encore, ces chiffres pourraient inclure, pour certains établissements, des décès intervenus de nuit.

Source: NHS « Late-night hospital discharges to be probed” (Visuel Fotolia)

Lire aussi: HÔPITAL: Insécurité, qualité des soins, les infirmiers sont inquiets -


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages