Vous recherchez une actualité
Actualités

INFARCTUS: Un hydrogel injectable pour réparer les cœurs en crise

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 2 semaines
Journal of American College of Cardiology

A l’Université de Californie (San Diego), on a mis au point un hydrogel injectable qui pourrait être un traitement efficace et sûr pour réparer les dommages aux tissus causés par les crises cardiaques. Cette recherche, publiée dans l’édition du 21 février du Journal de l'American College of Cardiology, laisse imaginer un traitement injectable, sans chirurgie et sans anesthésie.

Karen Christman, le chercheur principal est professeur au Département de génie biologique à l'UC et a cofondé une société, Ventrix, Inc, pour procéder aux essais cliniques. Sa thérapie par hydrogel serait bienvenue, compte tenu de l'absence de traitement pour réparer, après la crise, les lésions du tissu cardiaque.


L'hydrogel est fabriqué à partir de tissu conjonctif cardiaque, dépouillé des cellules du muscle cardiaque grâce à un processus de purification, lyophilisé et broyé sous forme de poudre, puis liquéfié dans un fluide qui peut être injecté facilement dans le cœur. A la température du corps, le liquide se transforme en un semi-solide, un gel poreux qui encourage les cellules à repeupler les zones de tissu cardiaque endommagés permettant de préserver au mieux la fonction cardiaque. L'hydrogel formerait ainsi une sorte d'échafaudage pour contribuer à réparer les tissus et à prévenir toute nouvelle détérioration dans les tissus environnants.

Les expériences des chercheurs montrent que le gel peut également être injecté par un cathéter, une méthode peu invasive qui ne nécessite pas de chirurgie ou d'anesthésie générale.

Testé sur des rats, le gel n'a pas été rejeté et n'a pas déclenché d'arythmie, ce qui est une première étape de démonstration de son innocuité. Les essais cliniques se poursuivent.

Source: Journal of American College of Cardiology February 21, 2012; 59: 751 - 763 «Catheter-Deliverable Hydrogel Derived From Decellularized Ventricular Extracellular Matrix Increases Endogenous Cardiomyocytes and Preserves Cardiac Function Post-Myocardial Infarction” (Visuels UC San Diego Jacobs School of Engineering- vignette “ tissu cardiaque liquéfié dans un fluide »)

Accéder aux dernières actualités sur l'Infarctus

Autres actualités sur le même thème