Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION: Les repas en famille lui apportent ses 5 fruits et légumes par jour

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 5 jours
Journal of Epidemiology and Community Health

Rien de tel que consommer en famille des fruits et des légumes pour inciter les enfants à atteindre les apports recommandés, ces fameux 5 fruits et légumes par jour, suggère cette étude londonienne publiée dans l’édition du 19 décembre du Journal of Epidemiology and Community Health. Dans cette étude, les enfants qui prenaient leurs repas en famille tous les jours consommaient bien les 5 portions recommandées.

Cette étude a évalué l'influence du milieu familial et en particulier l'attitude même des parents, sur la consommation de fruits et légumes d'un enfant, auprès de 2.383 enfants, âgés de 8 ans, de 52 écoles primaires de Londres. Le régime alimentaire des enfants a été suivi sur 24 heures. Les parents des enfants ont également été interrogés sur leurs attitudes alimentaires, dont la fréquence de consommation de fruits et légumes et l'organisation des repas, en famille ou pas.


Les chercheurs ont ainsi identifié plusieurs facteurs associés à la consommation de fruits et légumes de l'enfant. L'apport quotidien est plus élevé,

- quand les repas sont pris ensemble,

- quand les parents eux-mêmes consomment des fruits et des légumes tous les jours,

- quand les parents les préparent pour leur enfant.

Précisément, les enfants consommaient 293g de fruits et légumes par jour en moyenne, mais les enfants qui prenaient chaque jour un repas en famille (le dîner) consommaient, en moyenne, 125g de fruits et de légumes de plus que les enfants qui ne mangeaient jamais un repas en famille. Enfin, avoir des parents qui en consomment aussi est associée à 88 g de consommation en plus par l'enfant. Et, si en plus, les parents préparent le fruit pour l'enfant, c'est 44 g en plus !

Les résultats confirment ainsi l'importance de l'environnement et des habitudes alimentaires familiales sur les habitudes alimentaires de l'enfant, ce qui semble logique. N'avoir qu'une consommation faible de fruits et légumes est un facteur de risque significatif de mortalité prématurée liée à l'hypertension artérielle, l'obésité et le diabète de type 2.

Source: Journal of Epidemiology and Community Health doi:10.1136/jech-2012-201604 online December 19 2012 Family meals can help children reach their 5 A Day: a cross-sectional survey of children's dietary intake from London primary schools (Visuel © Anna Omelchenko - Fotolia.com)

Lire aussi: OBÉSITÉ: Partager les repas, évite le surpoids

PRISE de POIDS: L'heure des repas compte autant que ce que vous mangez

Accéder à notre dossier Obésité de l'enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages