Vous recherchez une actualité
Actualités

PARKINSON : Les pigments de certains fruits sont de puissants neuroprotecteurs

Actualité publiée il y a 9 années 9 mois 3 semaines
American Academy of Neurology

Cette étude, réalisée sur plus de 120.000 participants et durant plus de 20 années, montre que consommer régulièrement des fruits, riches en flavonoïdes aux propriétés anti-oxydantes et plus particulièrement en anthocyanes, ces pigments qui colorent les baies par exemple, diminue le risque de développer la maladie de Parkinson. Cette étude publiée aujourd'hui par les National Institutes of Health sera présentée au 63è Congrès annuel de l'American Academy of Neurology à Honolulu, en avril prochain.


Cette étude, menée par le Pr. Gao Xiang de la Harvard School of Public Health (Boston), a porté sur 49.281 hommes et 80.336 femmes. Les chercheurs ont interrogé les participants par questionnaire et utilisé une base de données pour calculer la consommation de flavonoïdes. Ils ont ensuite analysé l'association entre la consommation de flavonoïdes et le risque de développer la maladie de Parkinson. Ils ont aussi analysé la consommation de 5 sources principales d'aliments riches en flavonoïdes: thé, fruits, pommes, vin rouge et orange ou jus d'orange. Les participants ont été suivis pendant 20 à 22 ans.

Pendant le déroulement de l'étude, 805 personnes ont développé la maladie de Parkinson. Chez les hommes, les 20% qui ont consommé le plus de flavonoïdes ont été environ 40% moins susceptibles de développer la maladie de Parkinson que les participants qui ont consommé le moins de flavonoïdes. Chez les femmes, il n'y avait aucune relation entre la consommation de flavonoïdes globale et le développement de la maladie de Parkinson. Toutefois, en analysant les sous-catégories de flavonoïdes, la consommation régulière d'anthocyanes, présents principalement dans les baies ou les petits fruits, est associée à un risque plus faible de la maladie de Parkinson chez les hommes et les femmes. Les anthocyanes, qui font partie de la famille des flavonoïdes sont des pigments qui colorent les fruits en bleu, rouge, mauve, rose ou orange.

Des résultats qui suggèrent que les flavonoïdes, en particulier le sous-groupe des anthocyanines, peuvent avoir, également, des effets neuroprotecteurs.