Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉDENTARITÉ: Le temps passé assis accroît jusqu'à 20% le risque de diabète

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 3 semaines
International Journal of Behavioural Nutrition and Physical Activity

Levez-vous si vous voulez rester en bonne santé, rappellent ces chercheurs. Car leurs conclusions confirment celles de nombreuses études ayant déjà corrélé le nombre d’heures passées chaque jour en position assise et le risque de maladies chroniques, comme le diabète et les troubles cardiovasculaires et même la longévité ou le risque de décès précoce. Cette étude de l’University of Western Sydney (Australie) et de la Kansas State University mené sur plus de 60.000 hommes, enfonce le clou. Ses conclusions, publiées dans l’International Journal of Behavioural Nutrition and Physical Activity confirment que rester plus de 8 heures assis par jour augmente de plus de 20% le risque de diabète.

L'étude a interrogé 63.058 hommes, australiens, âgés de 45 à 64 ans, et constate, même après ajustement avec d'autres facteurs de risque, comme l'indice de masse corporelle (IMC) et l'activité physique, que les hommes qui restent assis pendant plus de 4 heures par jour présentent un risque accru d'être atteint de maladie chronique, dont le cancer, les maladies cardiaques, le diabète et l'hypertension artérielle. Ainsi, comparativement aux hommes qui restent assis moins de 4 heures par jour, le risque de maladie chronique est,


· 6% plus élevé chez les hommes qui restent assis de 4 à 6 heures par jour,

· 10% plus élevé chez les hommes qui restent assis de 6 à 8 heures par jour,

· 9% plus élevé chez les hommes qui restent assis au moins 8 heures par jour.

Lorsque les chercheurs examinent séparément chaque maladie chronique, rester assis plus de 6 heures par jour est associée à un risque accru de diabète, rester assis au moins 8 heures par jour à un risque accru d'hypertension artérielle (HTA). Ainsi, les hommes qui restent assis de 6 à 8 heures par jour ont un risque augmenté de 15% de diabète et pendant au moins 8 heures par jour, un risque augmenté de 21% de diabète et de 6% d'HTA.

Les auteurs n'identifient pas d'association significative entre le temps passé assis et le risque de cancer ou de maladies cardiaques. Mais cette étude confirme la masse croissante des preuves sur les effets néfastes de l'inactivité, de la sédentarité, ici, derrière un bureau ou sur un canapé devant l'écran.

Autres actualités sur le même thème