Vous recherchez une actualité
Actualités

SOCIÉTÉ: 27 ans. Un âge vraiment dangereux pour les pop stars ?

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 2 semaines
British Medical Journal

La science peut-elle démystifier un pan de l’histoire du rock ? 27 ans, est-il un âge vraiment fatidique pour les stars ? C’est l’âge de la disparition, cette année, d’Amy Winehouse, mais aussi de Jimi, Brian, Kurt… Voilà une véritable étude de cohorte, scientifique, menée par des statisticiens, qui intriguera les fans de musique et répond au mythe, avec la caution du British Medical Journal.

Un style de vie rock est rapidement associé à l'excès d'alcool et à la consommation de drogues, mais cela ne peut suffire à expliquer un pic de décès à 27 ans. Les musiciens deviennent souvent célèbres dans leur vingtaine et leur prise de risques pourrait marquer un pic 4 à 5 années plus tard ? Ou alors est-ce le souhait inconscient, lorsqu'on est musicien, de rejoindre, consciemment ou inconsciemment ce club mythique des 27 ? Peu probable. Ce « Club des 27 » ne serait-il qu'un mythe monté de toutes pièces ? On se complairait donc à mémoriser les stars qui viennent enrichir le mythe.


Pourquoi 27 ans ? Cette étude de cohorte, menée par l'University Medical Center (Freiburg-Allemagne) et la Queensland University of Technology (Brisbane, Australie) a regardé pourquoi les musiciens célèbres seraient exposés à un risque accru de décès à 27 ans, en effectuant une analyse de la survie avec comme facteur principal d'exposition… l'âge. Une comparaison a été réalisée avec la population des musiciens "célèbres", et, secondairement avec la population générale britannique. La population de référence des musiciens était constituée d'artistes solo ou membres d'un groupe ayant sorti un album classé N°1 dans les charts britanniques entre 1956 et 2007 (soit n = 1046 musiciens). Pour chaque musicien, les chercheurs ont enregistré la date de naissance, la date du premier succès N°1 (ou date de début de véritable célébrité), et la date du décès. Les musiciens étaient considérés « à risque » après la sortie de leur album classé N°1.

L'étude : Les chercheurs ont d'abord vérifié l'absence de pic de mortalité à 27 ans en population générale britannique (base de données de mortalité de l'Université de Californie et de l'Institut Max Planck).

L'échantillon final de musiciens comportait 1.046 musiciens dont 899 hommes. 71 décès (7%) ont été identifiés pendant la période de suivi (21 ans). L'âge moyen, lors du 1er grand succès était de 26 ans. 3 décès à 27 ans ont été identifiés parmi les 522 musiciens à risque -(en 1969, 1994 et 2011)- soit un taux de 0,57 décès pour 100 années-musicien. Des taux de décès similaires ont été observés aux âges de 25 ans (taux de 0,56) et de 32 ​​ans (0,54). Le taux de mortalité lissé montre un pic à l'âge de 32 et pas de pic à 27 ans et le risque augmente considérablement après l'âge de 60 ans ! Les auteurs ont également trouvé les preuves d'un cluster de décès dans la tranche d'âge 20- 40 ans dans les années 1970 et tout début 1980, un phénomène expliquent-ils, peut-être du à une consommation accrue d'héroïne.. ?

Certains étaient hors limites … Robert Johnson (bluesman américain), décédé en 1938 était hors période de suivi. 3 immenses stars, décédées à 27 ans, ont échappé au cadre de cette étude : Jimi Hendrix, Janis Joplin et Jim Morrison, qui n'ont jamais été N°1 au Royaume-Uni…Seuls 3 figuraient dans le cadre : Brian Jones, Amy Winehouse et Kurt Cobain.

Il n'y a donc pas de pic de risque, au sens scientifique, autour de 27 ans, mais le risque de décès des musiciens célèbres à vingtaine et à la trentaine est bien de 2 à 3 fois plus élevé que le risque de décès de la population générale au Royaume-Uni, pour les mêmes tranches d'âge. Alors, le Club des 27 ne serait qu'un mythe de plus? Conclusion des auteurs : C'est un résultat de portée internationale, « parce que les musiciens contribuent de manière essentielle à la qualité de vie des populations, donc il y a une valeur infinie à les garder en vie (et de travail) aussi longtemps que possible ».

Source: BMJ2011; 343doi: 10.1136/bmj.d7799 (Publié le 20 Décembre 2011) « Is 27 really a dangerous age for famous musicians? Retrospective cohort study »

Autres actualités sur le même thème